La guerre ratée d'israël contre le hezbollah La guerre ratée d'israël contre le hezbollah
La guerre ratée d'israël contre le hezbollah
La guerre ratée d'israël contre le hezbollah
 / 

La guerre ratée d'israël contre le hezbollah

À propos

Le 12 juillet 2006, le Hezbollah franchit la frontière entre le Liban et Israël, pour y enlever deux de ses soldats. Cette agression caractérisée est unanimement condamnée par la communauté internationale. Le gouvernement israélien a ainsi le droit pour lui et, fait rarissime, une opinion publique entièrement acquise, soulevée par un élan patriotique. Tout justifie une réaction d'envergure. Mais, mêlant l'indécision à la rodomontade, l'improvisation à l'idéologie, les politiques et les généraux israéliens vont gâcher une chance historique. Pire, le Hezbollah sort à première vue renforcé du conflit. L'heure des explications est venue. Renaud Girard, qui est le seul journaliste étranger de la presse écrite à avoir accompagné en opérations au Sud-Liban les soldats d'élite de Tsahal, a couvert l'intégralité de cette guerre asymétrique.

Sommaire

Guerre ratée, mais guerre gagnée

L'improvisation du gouvernement

Haïfa, ville fantôme

Le confort illusoire de la guerre à distance

Optimisme gouvernemental et militaire

Lorsque Israël se demande si le Hezbollah n'a pas gardé des armes secrètes en réserve
Voyage dans l'extrême nord d'Israël
Quand les Américains donnent du temps à Israël
Israël mobilise ses réservistes
" Que la France finisse son travail ! "
La tragédie de Cana
Les réservistes israéliens n'ont pas encore d'états d'âme
La victoire se fait attendre
Une nation en guerre
L'ancien pilote de guerre qui a repris le manche pour aller combattre le feu
Avec les Golani en pays Hezbollah
Les sentiments ambigus des Arabes israéliens de Galilée
Le dernier baroud de l'armée israélienne
Un silence frustrant
Israël se demande s'il n'a pas perdu la guerre
L'establishment militaire tire les premières leçons du conflit

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • EAN

    9782262026059

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    155 Pages

  • Longueur

    20.1 cm

  • Largeur

    13.2 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    370 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Renaud Girard

Né en 1955 à New York, normalien, énarque, Renaud Girard est correspondant de guerre au Figaro depuis 1985. Il a couvert tous les conflits de la planète depuis un quart de siècle. Son premier voyage au coeur de l'Afghanistan remonte à 1986 : expédition clandestine d'un mois à cheval et à pied, avec un groupe de moudjahidine, à partir de Peshawar et des zones tribales frontalières.
A l'automne 1996, Renaud Girard se rend à Kaboul, juste après la prise de la capitale par les talibans. Ensuite il franchit les lignes pour accompagner au combat, dans sa jeep, le commandant Massoud.
/> A l'automne 2001, il est à Djallalabad, où il assiste au ratage de l'attaque américano-afghane de Tora Bora (d'où Ben Laden parvient à s'échapper).
En février 2007, il va au combat avec les troupes canadiennes dans la région de Kandahar.
Les reportages de Renaud Girard ont été successivement couronnés du prix Mumm pour la presse écrite, du prix Thucydide de géopolitique et du prix Bayeux des correspondants de guerre.


empty