About

Pour faire le deuil de son enfance, Samuel Dock doit d'abord faire celui de l'enfance que sa propre mère n'a jamais eue. Il livre un récit poignant sur l'enfance maltraitée, ses saccages, la reconstruction et la puissance du lien filial.
À l'âge de cinq ans, la mère de Samuel, quatorzième enfant de sa fratrie, est confiée à la DDASS couverte de morsures, affamée et apeurée. Placée chez des religieuses, la petite fille commence une autre vie, préservée, en bordure du monde. Cette histoire, longtemps, elle n'a pu la raconter.
À l'adolescence, après le départ du père, Samuel voit son existence se désagréger dans l'ombre de sa soeur, anorexique, dans l'enfermement d'un quotidien hostile et dans la désolation d'une mère tourmentée. Brisé par le regret de n'avoir pu sauver sa famille, il la fuit avant de s'effondrer.
Adulte, devenu psychologue, il tente de faire entendre sa voix pour que change le sort des enfants maltraités.
Des années plus tard, mère et fils se retrouvent. La mère parle enfin, et le fils découvre alors son passé terrifiant. Elle l'a mis au monde, mais à trente-trois ans il la rencontre pour la première fois.
Ce livre est le récit d'un combat. Une quête de pardon et de réconciliation. Un hommage poignant aux victimes de violences. À toutes celles et tous ceux qui durent renoncer à secourir l'autre pour lui restituer son humanité et se sauver eux-mêmes. Pour cesser uniquement de survivre et commencer à vivre.


Categories : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime


  • Authors

    Samuel Dock

  • Publisher

    Plon

  • Distributeur

    Interforum

  • Publication date

    12/01/2023

  • EAN

    9782259308045

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Height

    21.1 cm

  • Width

    13.6 cm

  • Thickness

    2.4 cm

  • Poids

    340 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Samuel Dock

Agé de 28 ans, Samuel Dock est psychologue clinicien mais n'a jamais conçu sa vie sans l'écriture. C'est notamment durant sa formation universitaire qu'il commence à écrire régulièrement sur des thèmes récurrents tel que l'aliénation, l'étrangeté au monde, le dédoublement...Qu'il n'aura de cesse de mettre en exergue des problématiques civilisationnelles. Paru en mars 2012, son premier roman, l'Apocalypse de Jonathan, a rencontré l'estime de la critique et du public. Depuis juin 2012, il dispose d'une tribune libre au Huffington Post.

empty