Le fusillé du mur des cons

À propos

Le 23 avril 2013, la publication de la vidéo du « mur des cons » filmée par Clément Weill-Raynal dans les bureaux du Syndicat de la magistrature déclenche une forte polémique.
Sur ce mur figurent des dizaines de photos de personnalités politiques, pour la quasi-totalité classées à droite : Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Balladur, Nadine Moranon, François Barouin, Michèle Alliot-Marie, Luc Ferry, Eric Besson, Brice Hortefeux...
Mais aussi des intellectuels : Jacques Attali, Alain Minc, Alexandre Adler... et des journalistes : Eric Zemmour, Etienne Mougeotte, David Pujadas... Fait encore plus grave, et totalement incompréhensible, des parents de victimes figurent aussi sur le mur.
Cette affaire du « mur des cons » soulève plusieurs questions :
- il est dressé par des magistrats qui se montrent eux-mêmes très sourcilleux sur les limites de la liberté d'expression en matière d'injure et de diffamation ;
- il ressemble à un « tableau de chasse » - il stigmatise des personnalités qui ne portent pas les valeurs de gauche dont se revendique le Syndicat de la Magistrature - plus grave encore, il constitue une faute grave qui interroge sur les messages que ce Syndicat peut faire passer à ses adhérents Une justice impartiale ? indépendante ?
Cette affaire est révélatrice d'une justice de plus en plus politique.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • EAN

    9782259222334

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    177 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty