Antarctide, le continent qui rendait fou ; d'Aristote à Amundsen, 2000 ans de quête
Antarctide, le continent qui rendait fou ; d'Aristote à Amundsen, 2000 ans de quête
 / 

Antarctide, le continent qui rendait fou ; d'Aristote à Amundsen, 2000 ans de quête

À propos

Les géographes grecs l'avaient imaginée il y a déjà plus de deux mille ans : on appelait alors Antichtone cette terre mystérieuse qui devait équilibrer la masse des continents de l'hémisphère Nord.

Elle disparut des esprits au Moyen Age mais resurgit lorsque, au XVIe siècle, les premiers navigateurs qui se risquèrent dans les hautes latitudes sud dirent avoir aperçu une terre immense. Depuis, les aventuriers n'ont jamais cessé de la chercher - quitte à en perdre la raison ou la vie.
Certains parlèrent d'un éden aussi vaste que l'Amérique, et des fortunes furent englouties dans l'espoir d'en coloniser les rives bénies. Ainsi furent découverts l'Australie, l'île de Pâques, et des archipels dénudés qui, chacun, livraient leurs lots de drames et de déceptions.
Quand l'Antarctique, enfin, apparut devant la proue des navires, continent de glace et de nuit, les rêves ne s'évanouirent pas pour autant. Rêves ou cauchemars délirants, comme cette base souterraine nazie où Hitler aurait survécu quelque part sous les monts Mühlig-Hofmann.
Dominique Le Brun retrace - récits de voyages à l'appui - les illusions et la réalité de cette longue recherche dont les héros témoignaient d'une obstination surhumaine.
Extraits des récits de voyage de Kerguelen, Cook, Dumont d'Urville, Amundsen, Schakleton, entre autres.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Géographie > Géographie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la géographie

  • EAN

    9782258143456

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    610 Pages

  • Longueur

    21.2 cm

  • Largeur

    16.2 cm

  • Épaisseur

    4.3 cm

  • Poids

    726 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty