Le silence de la mémoire ; à la recherche des juifs de Plock

À propos

« Dans la ville de Plock, en Pologne, il ne resterait qu'un Juif, et il serait muet. Cette étrange histoire me fut rapportée par d'anciens membres de cette communauté. Je traquais des récits de vie ; j'obtenais l'évocation du silence. Avait-il jamais existé, ce muet ? Toujours est-il que la rumeur s'était répandue pour finalement parvenir jusqu'à moi qui, justement, avais décidé de rompre le silence de la mémoire. Car ce muet imaginaire, ce dernier des Juifs de Plock, témoin impuissant à témoigner, n'est-il pas la figure emblématique de ces Juifs d'Europe orientale qui, cachés, émigrés, rescapés, ont survécu au désastre ? Et pour qui le souvenir est une lancinante exigence, et la transmission une difficile, voire impossible tâche ? » Voyageant dans l'espace et le temps, entre mémoire et histoire, quête et enquête, Nicole Lapierre a retrouvé une centaine de ces Juifs de Plock, dispersés de par le monde, à Paris, Tel-Aviv, New York, Varsovie et Montréal. Rencontre de deux générations, récits de grands voyages et journal d'un voyage intérieur associant avec bonheur le souci intime et l'interrogation savante, ce livre plaide pour la radicalité d'une mémoire qui, à travers les aléas du temps, inscrirait une tension permanente entre le passé et le futur, entre le particulier et l'universel. Une mémoire vive où se joue le devenir.
Nicole Lapierre, directeur de recherche au CNRS, co-dirige le CETSAH (Centre d'études transdisciplinaires Sociologie Anthropologie Histoire) et la revue Communications. Elle a notamment publié Le Livre retrouvé et Changer de nom.



Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782253942870

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    197 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

empty