Jihad academy Jihad academy
Jihad academy
Jihad academy
 / 

Jihad academy (préface Salam Kawakibi ; grand prix du livre des géopolitiques 2015)

À propos

L'invasion de l'Irak en 2003 et la non-intervention en Syrie depuis 2011 ont alimenté la radicalisation. Que ce soit par nos compromissions diplomatiques avec des dictateurs ou par notre indifférence, nous continuons de la nourrir. Quelle est notre responsabilité dans la fabrique de ces nouveaux djihadistes ? Comment se forment-ils ? Comment avons-nous fait le jeu de l'État islamique ? Dans cette édition entièrement mise à jour, Nicolas Hénin livre un plaidoyer à charge contre l'Occident et donne des pistes pour tenter de réparer ce qui est encore possible.

« Très documenté et très probant. » Denis Sieffert, Politis.

« Éblouissant de lucidité. » Romain Gubert, Le Point.

« Nécessaire et percutant. » Jean-Pierre Filiu, Rue 89.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Thèmes et questions de société autre

  • EAN

    9782253185864

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    142 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Nicolas Hénin

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Grand reporter, Nicolas Hénin a couvert de nombreux conflits au Moyen-Orient et en Afrique. Il a ainsi été correspondant à Bagdad (Irak) et à Addis-Abeba (Éthiopie), mais aussi reporter itinérant dans les pays du "printemps arabe". Il a travaillé pour de nombreux médias français et étrangers, dont Arte, 'Le Point', 'La Croix', Radio France, Radio Canada, la Radio télévision suisse, l'ARD (Allemagne)...
Particulièrement investi dans le conflit en Syrie, il a été l'un des tout premiers journalistes occidentaux à s'y rendre après le début de la révolution. Il a parcouru les zones rebelles à cinq occasions avant que les djihadistes de l'EI ne le capturent et ne le retiennent.
Depuis sa libération, il consacre une partie de son activité professionnelle à plaider pour les Syriens, persuadé que nos pays ont, à travers cette crise, un rendez-vous avec l'histoire.
Hénin a publié un essai, "Jihad Academy" (Fayard, 2015), pour dénoncer les erreurs et les lâchetés de l'Occident face au conflit syrien.
"Haytham, une jeunesse syrienne" (Dargaud, 2016), mise en images par Kyungeun Park, est sa première bande dessinée.

empty