La dernière femme La dernière femme
La dernière femme La dernière femme
 / 

( Aucun avis )

À propos

Pourquoi Louise Brooks, au temps de sa
splendeur, lisait-elle Proust et Schopenhauer dans les bars de Broadwayoe Quelle sorte
de plaisir Nancy Cunard tirait-elle des supplices que lui réclamait Aragonoe Louise de
Vilmorin, alias «Marilyn Malraux», préférait-elle l'argent, les sentiments ou les trèfles
à quatre feuillesoe Comment Freud parvint-il à persuader Marie Bonaparte qu'une femme pouvait jouir par la tête ? Est-ce parce que Georges Bataille la métamorphosa en sainte vénéneuse que Laure confondit mystique et débaucheoe Quel rapport entre Françoise Dorléac et un sablieroe L'extravagante Zelda Fitzgerald était-elle une muse ou une jalouseoe Une folle ou une folle amoureuseoe Quand Françoise Sagan comprit-elle que sa légende était un masque derrière lequel elle pouvait abriter sa mélancolieoe Quel homme, enfin,
/> ne serait pas effrayé à l'idée de rencontrer
sa dernière femmeoe

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253118756

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    185 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    122 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Jean-Paul Enthoven

Jean-Paul Enthoven, éditeur et critique littéraire, est l'auteur des Enfants de Saturne (Grasset, 1996), Aurore (Grasset, 2001), La Dernière Femme (Grasset, 2006), Ce que nous avons eu de meilleur (Grasset, 2008), L'Hypothèse des sentiments (Grasset, 2012), Dictionnaire amoureux de Proust, avec Raphaël Enthoven (Plon, 2013), prix Femina essai 2013.

Customer reviews

empty