La métamorphose ; die verwandlung
 / 

La métamorphose ; die verwandlung (édition bilingue français/allemand ; traduction conjointe Gérard Rudent)

Traduction BRIGITTE VERGNE-CAIN  ''

À propos

Bilingue série allemande dirigée par brigitte vergne-cain les ouvrages de la collection bilingue proposent : Des textes de grands auteurs étrangers ; Une traduction fidèle et précise, sans être littérale ; Une introduction critique ; Des notes à caractère culturel et des précisions linguistiques. La métamorphose die verwandlung traduction et notes de brigitte vergne-cain et gérard rudentdans la métamorphose, il y a un personnage central doté d'une certaine dose de pathétique humain, placé au milieu de personnages grotesques, sans coeur, silhouettes pour faire rire ou pour faire peur, ânes se prenant pour des zèbres ou créatures hybrides entre lapins et rats... ce qui fait la beauté des cauchemars personnels de kafka, c'est que le personnage humain qui tient le rôle central appartient au même univers personnel et fantastique que les personnages inhumains qui l'entourent... mais il cherche à sortir de ce monde, à le transcender... l'absurde personnage central appartient au monde absurde qui l'entoure, mais, pathétiquement et tragiquement, il essaie d'en sortir pour accéder à un monde d'humains - et il meurt de désespoir... vous remarquerez le style de kafka. sa clarté, son ton net et précis, qui forme un contraste si frappant avec le sujet cauchemardesque de son histoire. nulle métaphore poétique ne vient ornementer ce récit tout en noir et blanc. la limpidité de son style souligne la sombre richesse de sa vision. unité et contraste, style et sujet, manière et intrigue sont parfaitement agencés pour former un tout. Vladimir nabokov, littérature.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253047773

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    119 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Multilingue  

Franz Kafka

Franz Kafka est né en 1883 à Prague. Ses parents sont propriétaires d'un magasin et il est surtout élevé par les personnes au service de la maison : une cuisinière, une bonne d'enfants et une gouvernante française. De 1893 à 1901 il poursuit ses études secondaires au lycée allemand de la Vieille-Ville fréquenté essentiellement par les enfants de la bourgeoisie. Après ses études à l'université, il obtient son doctorat en droit en 1906. En 1905, il écrit " Description d'un combat ". En 1908 premières publication de huit textes en prose dans la revue Hypérion. Il entre à l'Office d'assurances contre les accidents du travail. Kafka y travaille de 8 à 14 heures et consacre son temps libre à l'écriture. En 1910, il commence son " Journal " et a ses premiers ennuis de santé. Il écrit beaucoup mais ne garde presque rien. En 1912, Kafka brûle des anciens écrits et commence " L'Amérique ". Premier séjour au sanatorium. Il rédige " Le Verdict " et " La Métamorphose ". En 1913, il propose à un éditeur de publier trois récits " Le Soutier ", " Le Verdict " et " La Métamorphose " en un seul volume sous le titre de " Fils ". " Le Soutier " sera publié en mai. En 1914, il écrit le dernier chapitre de " L 'Amérique ", roman qu'il laissera inachevé. Il commence l'écriture du " Procès ". En 1915, parution de " La Métamorphose ". En 1916, parution du " Verdict ". Kafka va travailler chaque jour dans une petite maison dans la rue des Alchimistes dans le quartier du château de Prague. 1917, Kafka écrit les récits qui composent le recueil " Un médecin de campagne " ainsi que de nombreux autres textes.ÿEn 1918 et 1919 peu de production littéraire, même le " Journal " est interrompu. Il écrit la " Lettre à son père ". Publication de " la Colonie pénitentiaire ". En 1920, " Un médecin de campagne " est publié. Il rencontre Milena Jesenzko. Séjour de dix mois en sanatorium.ÿ1921, Kafka n'écrit presque plus et sa santé se dégrade de plus en plus. II confie son " Journal " à Milena qui lui rend visite à Prague. En 1922, malgré son état de santé désastreux, Kafka connaît une nouvelle période de fécondité littéraire. II écrit " Le Château ", " Un champion de jeûne ". 1923, la maladie s'aggrave mais Kafka écrit " Le Terrier " et d'autres textes. En 1924, les soucis financiers s'ajoutent aux soucis de santé, il autorise la publication de " Joséphine la Cantatrice " pour gagner un peu d'argent. En avril, il est transporté dans un sanatorium près de Vienne en Autriche. En mai, il relit les épreuves du livre regroupant quatre récits sous le titre " Un champion de jeûne " et meurt le 3 juin. II est enterré au vieux cimetière juif de Prague.

empty