La Révolution francaise n'est pas un mythe

À propos

Les querelles philosophiques des années 1960 sur les places et fonctions respectives de l'histoire, de l'anthropologie, des sciences dites humaines, et de la philosophie, ont installé la Révolution française au coeur de leurs débats, le plus fameux d'entre eux ayant opposé Jean Paul Sartre et Claude Lévi-Strauss. Sartre avait fait de la Révolution française l'un des objets phares de la Critique de la raison dialectique, notamment à travers le concept d'événement.
Claude Levi-Strauss, quant à lui, reproche de vouloir racheter l'illusion transcendantale de la liberté par le collectif et finalement de ne fabriquer qu'une histoire mythique, utile mais loin de la préoccupation scientifique.
Il invite à un décentrement de notre conception de l'histoire occidentale. C'est dans le sillage de ce débat que Michel Foucault a promu contre Sartre une certaine conception scientifique du savoir sur l'homme qui ne prétendait plus comme tel agir sur le monde, mais décrire ses conditions de possibilité.
Cependant la question d'une Révolution française matrice du totalitarisme ne peut trouver son éclairage dans ce débat.
Il faut comprendre que la critique du totalitarisme n'y prend pas sa source, mais que se rejoue au contraire, dans les débats contemporains, la question posée par Sade sur la cruauté et la mort donnée. Pour parler à la manière de Lacan, il faut repenser une éthique de l'histoire de la Révolution française.



Sommaire

INTRODUCTION : LA REVOLUTION FRANÇAISE N'EST PAS UN MYTHE, SARTRE, LEVI-STRAUSS, FOUCAULT, LACAN ET NOUS PARTIE I LA REVOLUTION FRANÇAISE COMME OBJET SARTRIEN CHAPITRE PREMIER : COMMENT LA REVOLUTION FRANÇAISE EST DEVENUE UN OBJET SARTRIEN ?
Un moment historique particulier Naitre enfin à un marxisme moribond CHAPITRE DEUX : TRAVAILLER AVEC LES DETAILS HISTORIQUES CONTRE LA FETICHISATION DU REEL Penser l'émancipation, réfléchir l'idéologie Liberté-égalité, manuscrit sur la genèse de l'idéologie bourgeoise CHAPITRE TROIS : NE PAS DISSOUDRE LES HOMMES REELS DE LA REVOLUTION FRANÇAISE DANS UN BAIN D'ACIDE SULFURIQUE Analyse des hommes réels de mai-juin 1789 : l'insu efficace L'inertie apparente comme choix politique Une philosophie historiographique du « saut » CHAPITRE QUATRE : REDONNER SA PART AU SACRE Le sacré politique de la matière et du symbolique en Mai-Juin 1789 Sacralité du temps Conflits de sacralités et rôle du Serment CHAPITRE CINQ : APOCALYPSE ET FRATERNITE-TERREUR Apocalypse et groupe en fusion Le Serment et la Terreur CHAPITRE SIX : LA QUESTION DU TEMPS DIALECTIQUE OU L'INANITE DE LA NOTION D'ARRIERE GARDE Progrès de l'émancipation, discontinuité des efforts historiques L'histoire en appelle à l'histoire, une critique du progrès Objets partiels historiques, ou dialectique de l'Histoire CODA PARTIE II RECUSER SARTRE ET SON DERNIER OBJET HUMANISTE:
LA REVOLUTION FRANÇAISE SUR LA SELLETTE DIFRACTIONS CHAPITRE SEPT : TROIS HUMANITES EN UNE, EUROPEENS, COLONISES, SAUVAGES Le contexte de la décolonisation manquée : Jean Pouillon, Sartre et Lévi-Strauss Poétique d'une commune pensée « L'homme, c'est cet être rabougri et difforme » CHAPITRE HUIT : CONCLURE UN LIVRE, CONCLURE UNE DISCUSSION Un dialogue entre deux marxistes : Sartre et Lévi-Strauss La Révolution française comme mythe selon Lévi-Strauss CHAPITRE NEUF :MICHEL FOUCAULT ET LA REVOLUTION FRANÇAISE, UN MALENTENDU ?
Les Mots et les choses : un maillon de la chaine de débats ouverts par Sartre et Lévi-Strauss Pratico inerte/ théorico-actif : d'une histoire qui n'en serait plus Un Foucault très proche de Lévi-Strauss CHAPITRE DIX : LA REVOLUTION FRANÇAISE ENTRE ARCHEOLOGIE DU SAVOIR, FORMATIONS DISCURSIVES ET FORMATIONS SOCIALES www.klincksieck.com Rencontrer Foucault en 1986 Rejouer l'alliance possible entre Foucault et Althusser La question de la lutte des races dans la période révolutionnaire CHAPITRE ONZE : AUTOUR DE LA REVOLUTION IRANIENNE, RETROUVER L'OBJET MANQUE AVEC FOUCAULT, MALGRE FOUCAULT Foucault interroge l'enthousiasme, retour sur des contiguïtés entre révolution iranienne et Révolution française François Furet et Michel Foucault, un même ordre du discours ?
CHAPITRE DOUZE : « LA REVOLUTION FRANÇAISE MATRICE DU TOTALITARISME », L'ENIGME D'UN DROLE D'ENONCE Un énoncé de bataille politique, idéologique, historiographique et philosophique Le terreau théorico-actif de cet énoncé CHAPITRE TREIZE : SADE : LES PLIS DE L'ETHIQUE DE LA REVOLUTION FRANÇAISE Sade un héros Révolutionnaire ?
La fabrique d'un Sade inassimilable Kant et Sade CONCLUSION Refuser l'apathie historiographique, Retrouver la dynamique émotive des faits historiques Plaidoyer pour une autre histoire de la Révolution française

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française

  • EAN

    9782252040522

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    350 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    355 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty