Pompeï et la campanie antique Pompeï et la campanie antique
Pompeï et la campanie antique Pompeï et la campanie antique
 / 

Pompeï et la campanie antique

À propos

Chapitre 1 : L'histoire Longtemps terre de convoitises et de rivalités, la Campanie est une terre de sang mêlé. Tout commence avec la colonisation grecque. Mais lui succèdent les présences des Étrusques, des Samnites, des Romains. Une histoire riche en rebondissements pour la région la plus prospère de l'Italie.

- De la légende à la protohistoire - La présence grecque en Campanie - La Campanie étrusque - L'invasion samnite - Rome et la Campanie - La Campanie romaine - Éléments de chronologie Chapitre 2 : Le territoire campanien Le territoire campanien est considéré comme un paradis terrestre pour la beauté de ses paysages (si souvent chantée) et la douceur de son climat. Les cités qui le parsèment - notamment Pompéi et Herculanum - offrent une belle occasion de comprendre le fonctionnement des villes italiennes de l'Empire romain. Une faveur que nous devons à la catastrophe de 79.



Paysage et climat Vésuve. Les antécédents L'éruption de 79 Pompéi : la physionomie de la ville ; la population ; l'animation de la rue ; la question de la circulation ; l'approvisionnement en eau Herculanum Baïes et les villes du golfe Chapitre 3 : Politique et société La société campanienne et les modes d'administration des cités sont assez différents du modèle Romain. Les Pompéiens étaient passionnés par la politique, et, selon Cicéron, il était plus facile de faire carrière à Pompéi qu'à Rome.



La société - Diversité des composantes ethniques - Les strates de la société - Les collèges et associations L'administration de la cité - Le cursus honorum - Les lieux du pouvoir - Les élections Chapitre 4 : L'économie La Campanie et un jardin. Elle est le premier grenier à blé de l'Italie et l'une de ses plus riches terres viticoles. La région est une ruche où s'activent des milliers d'artisans, de travailleurs esclaves ; elle est aussi la première plaque tournante du commerce international.



L'agriculture et l'élevage (Les villas rustiques de Boscoreale) L'artisanat : le textile ; la céramique ; le verre ; le travail des métaux ; la pierre et le marbre Le commerce : les boulangers, les cabaretiers.
L'économie domestique II - L'homme campanien Chapitre 5 : Le temps Le rapport au temps des Anciens s'avère très différent du nôtre. Le comprendre permet également de mieux approcher la mentalité antique.



L'âge des Pompéiens La mesure du temps Le « calendrier » de la vie Le temps de la mort Chapitre 6 : Les religions La Campanie est une terre de partage et de tolérance religieuse ou vivent en harmonie les divinités grecques, romaines traditionnelles et celles venues d'Orient, bien différentes, mais très sollicitées par les citoyens.



Dieux grecs de Pompéi Dieux romains de Pompéi Divinités orientales La fresque de la villa des Mystères Le culte impérial Le culte domestique Les superstitions et la magie Chapitre 7 : La culture et la vie littéraire La Campanie est terre de culture. Les citoyens aisés menaient une vie culturelle riche et fructueuse dans un cadre qui favorisait l'élévation des esprits. Les nombreux graffitis qui griffent les murs de Pompéi nous aident à connaître les centres d'intérêt et les aspirations de ses habitants.



La langue L'école et l'enseignement Philosophes en Campanie Le théâtre Les poètes pompéiens Chapitre 8 : Les arts Sculptures, mosaïques et surtout peintures... Pompéi et les cités alentour sont un véritable musée à ciel ouvert. Mais l'art n'avait pas pour fonction de simplement décorer le cadre de vie. Il convient de mettre en lumière le rôle politique, social, religieux des oeuvres qui ont fait la renommée de ces sites campaniens.



L'architecture et l'urbanisme La sculpture Les mosaïques La peinture Chapitre 9 : Les loisirs Les loisirs, au quotidien, se déroulent pendant la période de la journée que recouvre l'otium, c'est-à-dire l'après-midi, consacré au temps libre avec, notamment, la visite aux thermes. Mais ils comprennent aussi les spectacles, donnés lors des nombreux jours de fête, dont les Campaniens sont friands.



Le sport Les jeux de sociéte Les thermes Les théâtres Les spectacles de l'amphithéâtre Chapitre 10 : La vie privée Les divers lieux et objets de la vie quotidienne retrouvés à Pompéi et dans les cités campaniennes constituent une mine de renseignements qui font le bonheur du visiteur curieux de comprendre comment les Anciens vivaient au jour le jour dans leurs demeures, quels étaient leur alimentation, leur souci de la mode, leurs plaisirs amoureux...



La maison pompéienne (exemples : les maisons du chirurgien, de Salluste, des Vettii, du Faune, de Ménandre) Les jardins Les villas Campaniennes (exemples : la villa des Mystères, la villa d'Oplontis) La sexualité L'alimentation La santé La parure Annexes Lexique Plan détaillé de certaines insulae de Pompéi Who's who pompéien : les cent familles les plus connues Bibliographie choisie Index des noms de personnes, de divinités et de peuples Index général Liste des illustrations Cartes et plans Dessins

Sommaire

Un point important concernant collection Guide Belles Lettres des Civilisations: les ouvrages de cette collection présentent une civilisation dans la perspective de l'histoire des mentalités et des comportements, c'est-à-dire qu'ils se proposent d'analyser les différents aspects de la civilisation étudiée à travers le regard et les critères de jugement des habitants de l'époque, qui diffèrent beaucoup des nôtres aujourd'hui.

Et précisément, cette perspective est essentielle pour « relire » Pompéi et les cités campaniennes. L'image traditionnelle qui vient à l'esprit est celle de petites villes où il faisait bon mener une existence douce et paisible dans l'opulence tranquille d'un écrin de nature paradisiaque. Or il n'en était rien dans les dernières années qui précédèrent l'explosion du Vésuve. D'abord, Pompéi avait subi un très important séisme en 62 qui avait abattu la plus grande partie de la ville. Les habitants vivaient donc dans les ruines, les gravats et les chantiers de reconstruction. Ensuite, il n'y avait pas plus de riches ici qu'ailleurs et la pauvreté, la misère, l'esclavage y étaient très présents. Certes, on dira que les propriétaires des superbes demeures que l'on visite aujourd'hui, avec leurs fresques multicolores qui inventent un monde de beauté, n'étaient sans doute guère à plaindre. Mais pourtant. Ces maisons étaient sombres, froides et la promiscuité (des dizaines voire des centaines d'esclaves) interdisait toute intimité. Ajoutons que les rues grouillantes, bruyantes, charriaient en permanence ordures et déjections diverses . Oui ! Pompéi puait ! Il apparaît alors qu'il faut reconsidérer toutes les idées reçues, jusqu'à celles transmises par l'histoire : non ! L'éruption du volcan n'a pas eu lieu le 24 août 79 comme tous les écoliers l'ont appris. Une enquête sérieuse oblige à la repousser de deux ou trois mois.

Ce guide Belles Lettres nous convie donc à une redécouverte. Il vient compléter celui consacré à Rome, à deux titres : d'abord, c'est en Campanie, lieu de la première colonisation grecque en Italie, que commence le développement de la civilisation romaine. Ensuite, l'oeuvre de mort provoquée par la colère du volcan nous offre l'avantage d'avoir préservé des éléments de la vie quotidienne des habitants comme nulle part ailleurs. C'est ainsi le fonctionnement d'une petite cité de l'Empire romain qui se révèle à nous. Avec toutes les questions (souvent encore irrésolues) que pose toujours la volonté de s'approcher de la vérité. Le lecteur se trouve ainsi convié à s'initier à un véritable jeu de piste dont les solutions ne se trouvent que dans l'histoire, l'archéologie et les découvertes des chercheurs.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476)

  • EAN

    9782251410548

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    410 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Noël Robert

Jean-Noël Robert, latiniste et historien de
Rome, a publié aux éditions Les Belles Lettres
une quinzaine d'ouvrages relatifs à l'histoire des
mentalités dans la Rome républicaine. Il dirige
en outre, chez le même éditeur, deux collections,
Realia et les Guides Belles Lettres des
Civilisations.

empty