Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Petit pays (Prix du Premier roman 2016 ; prix Goncourt des lycéens 2016)

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite soeur, Ana, dans un confortable quartier d'expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d'Afrique brutalement malmené par l'Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre ...civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l'envahit, l'imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français... « J'ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l'après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d'orages... J'ai écrit ce roman pour crier à l'univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu'à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d'exilés, de réfugiés, d'immigrés, de migrants. » Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d'un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d'un drame que l'auteur connaît bien, un premier roman d'une ampleur exceptionnelle, parcouru d'ombres et de lumière, de tragique et d'humour, de personnages qui, tous à leur manière, tentent désespérément de survivre à la tragédie.

Grand format - 18.00 €

En stock dans 253 librairies Réserver en librairie

Librairie Générale (ARCACHON) - 17.10.16 - Un coup de coeur de la Librairie Générale

« Petit pays », le Burundi, irrémédiablement rattaché, par sa géographie et sa tragique histoire, au Rwanda, fut aussi le théâtre de l’enfance heureuse de Gaël Faye. Au fond de l’impasse d’un quartier de Bujumbura, Gaby et ses amis vécurent comme tant d’autres enfants de par le monde dans un imaginaire magnifié par la beauté de la nature et des jeux qui s’y déroulèrent. Ces souvenirs qui forment la trame de Petit pays comportent malgré tout, dès leurs premières évocations, quelques nuages. Il s’agit de la séparation que Gaby sent inéluctable entre Yvonne, sa jolie maman d’origine rwandaise et Michel, son papa français venu au Burundi lors de son service civil.

Ce coin d’Afrique si aimé et si riche, doté d’innombrables atouts fournis par sa proximité avec le lac Tanganyika, commence à trembler lorsque la politique se détourne des paroles pour mieux faire parler les armes. Gaby, de son côté, enregistre les conversations de ses parents et de leur entourage. Il voit monter la tension qui aboutira à l’embrasement d’avril 1994 quand l’horreur sera partout, au Rwanda comme au Burundi.

Les ventes de ce roman autobiographique, si elles ont surpris bien au-delà des attentes de son auteur et de son éditeur (pas moins de 17 pays se sont précipités pour le faire traduire), démontre avec force combien il fait écho aux guerres actuelles, terrorisme compris. Dans vingt ans, nul ne sera surpris du surgissement d’écrivains qui à l’instar de Gaël Faye, auront grandi dans les décombres de la Syrie et produiront des livres comme un acte de résilience dont chacun de nous, inconsciemment ou pas, a le plus grand besoin.

Librairie Durance (Nantes) - Le mot du libraire

Petit pays c'est Tom Sawyer au Burundi, Huck Finn sur les rives du Tanganyika, La guerre des boutons au bord du gouffre.
Il y a, bien sûr, le Rwanda, si proche et si loin, les massacres à venir, l'horreur et l'exil, mais il y a, surtout, un avant le chaos, joyeux et cocasse, une enfance, avec ses plaisirs et ses misères...
Un livre magnifique.
MrH.

Librairie des Sciences-Politiques (Paris) - L'équipe de la Librairie des Sciences-Politiques vous conseille

En quelques mots :

« Le bonheur ne se voit que dans le rétroviseur.»



Ce roman d’apprentissage traverse les années d’enfance faites de confiance en ses parents et dans la vie, de mangues mûres et de petits bonheurs entre copains, pour s’enfoncer peu à peu dans la tristesse, la violence et la peur au quotidien et l’horreur du génocide.

La fraîcheur et la simplicité du style ne soulignent que davantage la terrible banalité du mal, le chagrin qui jamais ne quittera les survivants, la folie qui ne lâchera plus ceux qu’on aimait.




Notre avis:

Prix Goncourt des lycéens après le Prix du roman Fnac, Gaël Faye, jusqu'ici " slameur », confirme son entrée en littérature.

Littérature à laquelle le narrateur déclare son amour : « Bien sûr un livre peut te changer ! Comme un coup de foudre […] Il faut se méfier des livres, ce sont des géants endormis ».

Et si ce roman pouvait aider à mieux regarder les exilés d’aujourd’hui ? Et si c’était ça le pouvoir de la fiction ?


 

Librairie Privat (Toulouse) - Prix du premier roman français 2016

Vivement Dimanche (LYON) - Très joli premier roman

cette chronique naïve d'une enfance au Burundi se fait rattarpper par la guerre du Rwanda.

Fontaine Haussmann (Paris) - Petit pays

Petit pays, c'est le Burundi, le pays où Gaby grandit. Gaby a 10 ans, il passe son temps entre la maison, l'école, sa bande de copains du quartier international de Bujumbura. Il est franco-rwandais. Mais peu à peu son univers bascule, ses parents se séparent, les tensions montent au Burundi comme au Rwanda, c'est la guerre civile. Fini les pirogues en tronc de bananier, la cueillette de mangues, les balades au bord du lac Tanganyika, Gaby entre brutalement dans le monde des grands.

Gaël Faye nous livre ici un roman sur l'exil, la nostalgie de l'enfance à jamais révolue, sur le déracinement. Un roman sur l'histoire du Burundi mais aussi un roman sur la guerre. Il aborde des sujets douloureux à travers les yeux d'un enfant, avec beaucoup de poésie et d'habilité. Les lettres que Gaby écrit à Laure, sa correspondante française à Orléans sont notamment de vrais trésors.

À lire absolument

Le 5ème Art (Saint-Jean-de-Luz) - 02.09.16 - Un coup de coeur de la librairie le 5e art

Un roman qui donne envie de croquer dans une mangue, de courir pieds nus dans les rues de Bujumbura et de retrouver une bande de copains dans un combi Volswagen.

Gaël Faye nous entraîne dans ses souvenirs d'enfance, dans ce petit pays qu'est le Burundi des années 90, juste avant la guerre.

Une écriture sensible et profonde, des personnages attachants, un grand et bon roman.

La Colline aux Livres (BERGERAC) - 24.10.16 - Un coup de coeur de la librairie La Colline aux livres

Qu’est-ce qu’il est beau ce Burundi dans sa robe de bougainvilliers, auréolé de soleil et sucré comme les grosses mangues que le jeune Gabriel savoure chaque jour ! Un petit pays joli où il peut faire les quatre cent coups avec sa bande de copains et grandir, et s’épanouir, et rêver surtout. Mais petit à petit, la guerre dont lui parle sa mère rwandaise s’immisce dans leur quotidien. La violence prend toute la place, mais l’enfance, elle, comment la conserver ?

Un très bon premier roman largement autobiographique qui soulève l’air de rien de nombreuses questions universelles. On se laisse mener de rires en drames, d’espoir en désespoir, et reçoit le message de Gaël Faye en plein cœur : même si l’horreur s’impose, la beauté est là, omniprésente.

Un livre sur l'étagère (châteaubourg) - Un livre sur l'étagère vous conseille

heartheartheart



C'est l'évement de la rentrée littéraire et c'est justifié. Le lecteur passe du rire aux larmes dans ce récit d'enfance qui se déroule dans le Burundi en guerre  des années 90. Gaël Faye écrit dans une langue simple aux belles sonorités. 

Une lecture inoublaible, je recommande!

Arcadie (LUÇON) - La Librairie Arcadie vous conseille

Roman sur la guerre au Burundi et au Rwanda. Roman à hauteur d’enfance pour mieux dénoncer  la violence des hommes, l’absurdité des situations générées par des adultes en proie à la folie guerrière. Sans pathos ce court roman a la force et aussi la légèreté de l’enfance. Une écriture simple et juste.

 

Autres informations

  • EAN 9782246857334
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 216 pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 300 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty