Malaise dans l'inculture
Malaise dans l'inculture
 / 

Malaise dans l'inculture (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Quand on ne trouve pas d'intellectuel pour organiser un débat, on invite un sociologue, qui nous explique qu'il faut être contre l'injustice, contre la misère, contre le racisme, contre la guerre, contre les patrons, contre l'Amérique, contre Israël, contre le sida et contre tous les méchants qui sont pour ce qui est mal. La culture servait à multiplier nos expériences du monde. A quoi bon, puisque le monde tient désormais en deux catégories : like et unlike ?
C'est ainsi qu'on subit jusqu'à la nausée les dénonciations de commissaire politique d'Edwy Plenel, les sentences à la naphtaline d'Edgar Morin, les transgressions marketing de Bedos père et fils, et si les tables tournantes fonctionnaient, on entendrait encore Stéphane Hessel nous réciter par coeur, les yeux mi-clos, un poème de Verlaine à la gloire des combattant du Hamas, car dans l'au-delà, tout est possible.
Voir un écrivain à la télévision se faire massacrer par un chroniqueur inculte, sous les applaudissements d'un public qui visiblement n'a peut-être jamais ouvert un livre, voilà un spectacle désormais habituel.
Le prêt-à-s'indigner médiatique, c'est la trop mince couche de glace sur laquelle  titubent nos démocraties modernes. Il alerte sur la disparition des ours blancs, mais reste indifférent à celle des librairies, des journaux et des cinémas. L'existence des choses précieuses et subtiles qui rendent possible une bonne vie pour tous dépendent autant, sinon plus, d'un niveau culturel que d'un niveau économique. C'est la culture ou son absence qui décident de l'économie, et non l'inverse, contrairement à ce que martèle le sociologisme en vogue.
Ce livre est une discussion sur l'origine et l'imposture de cette idéologie du ressentiment, avatar du rousseauisme, qui a réussi, au fil des siècles à faire croire que le bonheur du peuple passait par le sacrifice du droit à la richesse intellectuelle des individus.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782246856740

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    278 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty