Arthur Cravan, précipité

À propos

On est sans nouvelles d'Arthur Cravan depuis sa disparition, au large du Mexique, en 1918.
Il avait trente et un ans. Entre-temps, une légende est née. Celle du poète-boxeur maître du scandale, celle du précurseur du dadaïsme et du surréalisme. Pour André Breton, il faisait régner "le climat du pur génie". Sa légende court jusqu'à nos jours, en passant par les cercles du situationnisme, de la contre-culture et de l'art contemporain. Cet essai a pour vocation, en utilisant la technique du "précipité chimique" adaptée à la littérature, de retrouver le corps et l'âme d'Arthur Cravan.
Le voici d'abord confronté à des personnages qu'il a connus, comme Apollinaire, Cendrars, Gide ou Duchamp, puis à des artistes d'autres époques ou d'autres univers, comme Maïakovski, Dehord, Rimbaud ou Desnos, tous hautement réactifs. Un précipité final, en vers libres, prend place au Mexique, où l'auteur est parti sur les dernières traces de Cravan. De ce bain révélateur jaillit un Cravan complexe et vivant : un boxeur fragile et dépendant des femmes, un poète qui inspire ses contemporains, qui met l'homme avant l'artiste et la vie avant l'oeuvre.
Arthur Cravan se disait lui-même le "prophète d'une nouvelle vie" et l'âme du XXe siècle. Cet essai veut faire retentir sa voix un siècle plus tard, pour réveiller nos âmes et ranimer nos corps. BL.



Sección : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782246748311

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Páginas

    264 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Peso

    266 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty