L'antisémitisme de bureau

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

L'antisémitisme de bureau

Préfecture de Police de Paris, 3e étage. Sous la férule d'André Tulard, chef du " service juif ", une centaine de fonctionnaires appliquent la réglementation antisémite. Les cadres intermédiaires, sous-chefs de bureau, organisent le recensement des Juifs. Les agents du bureau 91 examinent les cas " douteux " et reçoivent les déclarations tardives. Les employés d'ordre fabriquent les fiches du " fichier juif ". D'autres s'occupent de leur classement puis de l'exécution des rafles... Chronique ordinaire de l'antisémitisme de bureau entre 1940 et 1944. Un quotidien marqué par les intérêts du service, les stratégies de carrière, le zèle de quelques-uns et le conformisme de la plupart. Qui était ces agents de l'État et comment comprendre leur pratique administrative ? Comment distinguer leur activité de celle du commissariat général aux Questions juives, administration ultra créée par Vichy en 1941 afin d'élaborer une législation implacable et de gérer la politique de spoliation ? En répondant à ces questions, et à beaucoup d'autres, Laurent Joly signe la première étude comparée de ces deux institutions publiques qui ont joué, sous l'occupation, le rôle le plus important dans le processus de persécution. À partir de sources inédites, dossiers de carrière, dossiers d'épuration, fonds privés et entretiens individuels avec d'anciens fonctionnaires de Vichy, il met en oeuvre un questionnement sociologique, adapté au passé, afin de saisir les mécanismes et les logiques de la politique antijuive telle qu'elle a été appliquée, au quotidien, dans les bureaux de l'administration française.

  • EAN 9782246736912
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 442 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 15 cm
  • Poids 548 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

Broché
empty