Le chemin de la liberté

Over...

1865, la Guerre de Sécession prend fin, et tous les esclaves des États du Sud sont libérés. Mais qu'est-ce que cela signifie, être libre, pour un peuple qui n'a jamais eu le droit même de rêver ?
Booker, 9 ans, est né sur la plantation des Burroughs, en Virginie. Avec sa mère, son frère aîné et sa petite soeur, ils prennent la route vers un nouvel État, la Virginie Occidentale, où ils espèrent obtenir du travail. Être libre, d'après ce qu'on leur inculque, c'est gagner son salaire. Lorsqu'ils y parviennent, la désillusion est de taille : l'horreur de l'esclavage a fait place à l'exploitation dans les mines de sel et de charbon. Booker, pourtant, porte en lui un espoir. Être libre, n'est-ce pas d'abord accepter de prendre sa vie en main ? Fasciné par le pouvoir des mots, il commence, avec l'aide de son frère John, à étudier. À 16 ans, il intègre l'institut Hampton, une école pour les Noirs libres. Son périple ne fait alors que débuter... Convaincu que seule l'instruction permet de s'émanciper, Booker est prêt à tout pour aider son peuple à vivre pleinement, aux côtés des Blancs, en Amérique. Même s'il doit pour cela endurer les critiques de ceux qui préfèrent le combat aux tentatives d'apaisement. Il ignore encore qu'il ira jusqu'à fonder sa propre école, devenir l'un des orateurs les plus éloquents de son époque et, un soir de 1901, s'asseoir à la table du président Théodore Roosevelt.



Genres : Jeunesse > Littérature Adolescents > Romans > Historique

  • ISBN

    9782226457332

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    384 Pagina's

  • lengte

    21.5 cm

  • breedte

    14.5 cm

  • dikte

    2.7 cm

  • Bestandsgrootte

    432 g

  • Lectorat

    lectorat_a_partir_13_ans

  • Verdeler

    Hachette

  • Formaat

    Grand format

Bijkomende informatie : Ingenaaid  

Jennifer Richard

D'origines guadeloupéenne et normande, l'écrivain franco-américain Jennifer Richard est l'auteur de trois romans publiés aux éditions Robert Laffont : Bleu poussière, Requiem pour une étoile et L'Illustre Inconnu. Elle est également documentaliste pour la télévision. En 2006, elle est lauréate de la deuxième édition de la Résidence du premier roman pour Bleu poussière. Après Il est à toi ce beau pays, paru chez Albin Michel et figurant dans la première sélection du prix Renaudot en 2018, Le diable parle toutes les langues paraît en 2020 chez le même éditeur.

empty