Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel
Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel
Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel
 / 

Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel

À propos

Yaël tient son journal depuis le 3 septembre, jour où son mari l'a quittée pour une de ses amies, et jour depuis lequel elle doit « partager » son fils de 3 ans avec celui qui l'a trahie, abandonnée. Elle dépérit, s'autoflagelle. Yaël va pourtant finir par se reconstruire loin du monde avec ses auteurs préférés (Montaigne, Woolf, Proust.), reprendre ses cours à la fac, revoir ses amis, rencontrer des hommes, bref renaître à la vie.
Ce sont les morceaux disjoints d'une vie qui s'organisent dans ce journal d'une femme quittée, d'une mère inquiète, d'une intellectuelle. C'est aussi le récit de la quarantaine, fantasme, obsession ou réalité d'un âge qui signifie pour beaucoup la fin de la séduction et du désir. L'auteur en explore tous les aspects avec intelligence, précision et attention. Le ton est juste, parfait, lumineux pour évoquer le quotidien, effrois et bonheurs mêlés.



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782226242983

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    258 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marianne Rubinstein

Marianne Rubinstein enseigne l'économie à l'université Denis Diderot, Paris 7. Elle est l'auteur de Tout le monde n'a pas la chance d'être orphelin et C'est maintenant du passé chez Verticales et L'économie pour toutes (2014) à La Découverte. Côté romans elle a publié En famille chez Phébus, Journal de Yaël Koppman chez Sabine Wespieser et chez Albin Michel en 2012 Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel.

empty