éthique juive et modernité éthique juive et modernité
éthique juive et modernité éthique juive et modernité
 / 

éthique juive et modernité

À propos

Grande figure du judaïsme mondial, alexandre safran a été, dès 1940, grand rabbin de roumanie, puis de genève. Immense érudit, il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la pensée juive et la kabbale, notamment. Ce nouvel ouvrage est un recueil de textes sur les questions que soulève l'évolution de la société actuelle : transformation du travail qui apporte de réels progrès, mais également un chômage qui prive l'homme de sa dignité et met en péril sa survie; mutation des villes qui deviennent des agglomérations gigantesques oú règnent l'anonymat et le cloisonnement social; éclatement d'une société qui semble prôner l'importance des seuls échanges économiques et monétaires. L'homme d'aujourd'hui semble aller vers ce "toujours plus" sans se soucier des modifications essentielles que cela entraîne pour sa vie. doit-il poursuivre cette course "suicidaire" comme une fatalité ou peut-il encore réagir ? à la lumière des conceptions juives de l'homme et de la société, l'auteur nous exhorte à trouver l'équilibre entre la propriété et l'équité, entre la jouissance et la limitation, entre le rôle de l'individu et celui de la société. Il ne s'agit pas de' rejeter la technologie et la science, mais d'en user avec responsabilité, c'est-à-dire en vertu d'une éthique issue de la révélation.

Categories : Religion & Esotérisme > Religion généralités

  • EAN

    9782226099853

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    22.4 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    304 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alexandre Safran

Alexandre Safran (1910-2006) fut l'une des figures marquantes du rabbinat européen. Élu grand rabbin de Roumanie en 1940, à 29 ans, il a été accueilli en qualité de grand rabbin à Genève en 1948. Alexandre Safran a joué, tout au long de sa vie un rôle déterminant dans le combat pour la survie de ses coreligionnaires, que ce soit dans le sauvetage des juifs pendant la Shoah ou, après-guerre, dans les amitiés judéochrétiennes.ÿIl a été, tout à la fois, un leader et un penseur éminent de philosophie religieuse, dont l'oeuvre s'étend sur plus de soixante-dix ans. Une chaire de recherches et d'études sur la Kabbale – un des domaines d'excellence du grand rabbin Safran – instaurée en 1980 à l'université Bar Ilan, porte son nom.

empty