Adieu ma mere, adieu mon coeur Adieu ma mere, adieu mon coeur
Adieu ma mere, adieu mon coeur
Adieu ma mere, adieu mon coeur
 / 

Adieu ma mere, adieu mon coeur

À propos

" Drôle d'idée à mon âge d'aller fleurir la tombe de ma mère à Sidi-Moussa, au sud d'Alger. Ma mère n'a plus peur des Arabes et je n'ai personne à ménager. Comme pas mal d'autres, j'ai lutté pour que cette terre qui ne nous appartenait pas soit rendue à ceux qui l'habitaient autrefois.


Entre la France et l'Algérie existe un sentiment trouble et violent, vaguement coupable. Aux Algériens, nous avons apporté l'Occident et quelque chose de plus. Résultat : ils s'égorgent entre eux. Pas tous. À présent nous avons les mêmes ennemis.
J'espérais retourner à Rovigo où j'ai été baptisé en 1907. C'est trop dangereux. À L'Arba aussi. Partout les ponts sont coupés, partout on peut vous tuer. La ferme où j'ai vécu enfant n'existe plus, le cimetière est le seul endroit de la plaine où l'on peut rencontrer des Français.



Sur la tombe de ma mère, j'ai dit à mon compagnon, un pied-noir, ancien activiste, et aux Arabes qui nous protégeaient : "Allez, ouste, on s'en va." Si j'avais seulement pu verser une larme. Une seule." J. R.



Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782226086013

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    292 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jules Roy

Né en Algérie d'une famille de la Mitidja, Jules Roy (1907-2000) compte au nombre des écrivains importants du XXe siècle. Prix Renaudot pour La Vallée heureuse (1946), ami d'Albert Camus, il participe à tous les grands débats (décolonisation, communisme) tout en développant une oeuvre romanesque importante (Les chevaux du soleil de 1968 à 1975) et autobiographique dont Mémoires barbares et les trois tomes de son Journal (le dernier étant Les années de braise publié en 1999) qu'il a écrits à Vézelay où il vivait.

empty