/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Sur 1 avis clients

Donnez votre avis

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d'autres, à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler... En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté. Paru pour la première fois en 1985, La Servante écarlate s'est vendu à des millions d'exemplaires à travers le monde. Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n'est pas sans évoquer le 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n'a jamais semblé aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d'oeuvre de Margaret Atwood, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement saluée par la critique.

Poche - 11.50 €

En stock dans 370 librairies Choisir ma librairie

Lu&Cie (SURESNES) - Troublant

Dans un futur très proche, la société est organisée sous forme de castes. Les servantes (vêtues de rouge) ont pour fonction de procréer puisqu'elles eules en sont encore biologiquement capables. Elles sont captives, au service de la République de Gilead et réduites à leur unque fonction.

Defred, servante du Commandant regrette sa liberté perdue et tente de la regagner; Mais dans un régime totalitaire, les risques sont grands et les possibilités limitées.

un superbe roman féministe, écologiste et engagé.

Librairie des Sciences-Politiques (PARIS) - L'équipe de la librairie vous conseille

Notre avis :

Une oeuvre intemporelle d'une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes religieux, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent.

Brillante entrée que celle de la canadienne Margaret Atwood dans le domaine de la science-fiction ! Situé dans un futur proche, écrit sous la forme d’une contre-utopie (ou dystopie), ce récit est une dénonciation glaçante des régimes totalitaires.

Dans la République de Gilead – autrefois les États-Unis– sévit un régime fondamentaliste où les libertés individuelles ont été supprimées par le gouvernement monothéocratique. Faisant écho à Orwell, ce roman met l’accent sur le cauchemar que doivent endurer les femmes. Strictement contrôlées, on leur supprime la possibilité de gagner leur vie. Pire, elles sont compartimentées en classes sociales rigides. Dans les catégories acceptées: les « Épouses » (chastes, elles sont au sommet de l’échelle sociale); les « Marthas » (domestiques, elles sont stériles), les « Servantes » (elles peuvent se reproduire) ; les catégories réprouvées se composent quant à elles des « Non-femmes » et des « Jezebels », qui réunissent toutes les formes de déviance (intellectuelles, prostituées, lesbiennes etc.)

La narratrice Offred (lisez : ‘Fred’), est une servante qui se souvient de son passé, et qui n’arrive pas à se conformer au rôle qui lui est assigné. La résistance des bas-fonds s’organise...

Autres informations

  • EAN 9782221203323
  • Disponibilité disponible
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 12 cm

empty