Prisons de France ; violence, radicalisation, déshumanisation... quand surveillants et détenus parlent

Geef uw mening

Dit werk heeft nog geen beoordelingen

 / 

Prisons de France ; violence, radicalisation, déshumanisation... quand surveillants et détenus parlent

Op verlanglijst

Farhad Khosrokhavar a mené cinq ans d'enquête exceptionnelle dans quatre grandes prisons françaises : Fleury-Mérogis, Fresnes, Lilles-Sequedin et Saint-Maur. Il dresse un état des lieux en forme de réquisitoire sur le milieu carcéral français. Le sociologue est parvenu à se faire ouvrir toutes les portes, à rencontrer détenus (du petit délinquant au criminel dangereux), surveillants et directeurs pénitentiaires. À tous, dans ce livre unique, il donne pour la première fois la parole. Du Blanc (comprendre français d'origine non-immigrée) aux jeunes de banlieues en passant par les « fous » et les braqueurs vedettes, la population carcérale est aussi représentée dans sa diversité sociale. Au coeur de l'enquête, l'auteur montre comment la prison constitue un terreau fertile pour les apprentis jihadistes et un vivier de recrutement pour les plus aguerris. Tandis que les attentats terroristes et les départs pour le jihad se multiplient, le sociologue met au jour les puissants processus de radicalisation en prison, et explique en s'appuyant sur les divers récits comment l'enrôlement se produit. Stupéfiant.

Grand format - 23.50 €

In stock bij 12 boekhandels Choisir ma librairie

Meer informatie

  • EAN 9782221190234
  • Beschikbaarheid Beschikbaar
  • Aantal pagina's 676 Pages
  • lengte 22 cm
  • breedte 14 cm

Biografie

Farhad Khosrokhavar - Farhad Khosrokhavar, sociologue franco-iranien, est directeur de l'Observatoire de la radicalisation à la Maison des sciences de l'homme. Spécialiste de la question de l'islam, il a notamment publié Avoir vingt ans au pays des ayatollahs (coll. « Le monde comme il va », Robert Laffont, 2009) et Prisons de France (coll. « Le monde comme il va », Robert Laffont, 2016). Michel Wieviorka est sociologue, il dirige la Maison de la Fondation des Sciences de l'Homme. Ses recherches portent sur le racisme, l'antisémitisme, le terrorisme et la violence, et la démocratie. Parmi ses derniers livres parus, citons Neuf leçons de sociologie (2008, traduit en cinq langues), Retour au sens (coll. « Le monde comme il va », Robert Laffont, 2015), et Le Séisme (2016) aux Éditions Robert Laffont.

empty