Le jeu des circonstances
 / 

Le jeu des circonstances

Traduction ZIVA AVRAN  - Langue d'origine : HEBREU

Résumé

Entre 1938 et 1941, à Berlin et à Leningrad, deux jeunes gens bien sous tous rapports collaborent aux politiques de destruction d'Hitler d'une part et de Staline d'autre part. Alexandra et Thomas ne sont pas plus des héros que des monstres, ni Hitler ni Staline n'ont réveillé leurs pires instincts, ce sont des gens ordinaires, mus par des motivations complexes mais sans perversité. À Berlin, Thomas est hanté par le spectre de la crise qui a réduit son père à faire l'" homme sandwich ". Lui ne veut pas connaître ce sort, il veut devenir un homme important : il se fait embaucher dans une entreprise publicitaire américaine qui s'implante en Allemagne et, à force d'acharnement, gravit les échelons. Pour cela, il élabore le " modèle de l'homme allemand " qui devrait aider l'entreprise américaine à mieux vendre ses produits. Ce modèle rencontre un grand succès auprès des nazis, qui réclament un " modèle de l'homme polonais " afin d'élaborer leur stratégie de domination et d'extermination. Et si les travaux de Thomas affectent l'existence de millions de personnes, si à cause d'eux les nazis installent un système de mort ultraperformant partout où ils passent, est-il pour autant responsable ? À Leningrad, Alexandra vit dans un milieu d'intellectuels, de poètes et d'écrivains. Elle aussi voudrait être poète, mais elle est médiocre, submergée par des émotions qu'elle ne parvient pas à contrôler : elle méprise l'univers bourgeois des amis de ses parents, leurs lâchetés face à la terreur stalinienne ; elle est pleine de colère devant la trahison de son père, amoureux d'une autre, et la complaisance de sa mère. Elle n'a qu'un véritable amour, son jeune frère, Kolia. Alors quand la police politique arrête la maîtresse de son père, elle réagit : elle se fait embaucher par le NKVD, dénonce ses parents et toutes leurs relations, et se spécialise dans l'extorsion d'aveux - avec l'espoir que Kolia lui sera confié au lieu d'être envoyé dans un orphelinat cauchemardesque. Et si ses parents et leurs amis sont déportés au Goulag, peut-on l'en tenir pour responsable ? Ne sont-ils pas, eux, coupables en premier lieu d'hypocrisie et de renoncement ? Et, en vérité, ne leur a-t-elle pas évité la peine de mort ?

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782221126288
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 464 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 600 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

empty