La gauche bécassine
 / 

Résumé

Si les socialistes veulent gagner les élections du printemps 2007, ils doivent enfreindre leur catéchisme ordinaire. Les tabous de la gauche, les idées reçues auxquelles il ne faut pas toucher, les vieilles lunes ne sont plus de mise. Or le programme du PS - de l'aveu même de ses rédacteurs - est conforme à leurs préjugés archaïques. Il est généreux mais il est inadapté à une société, à un monde où le peuple n'est plus une masse exploitée unie dans une condition commune mais un ensemble beaucoup plus diversifié. Le socialisme moderne doit devenir le socialisme de l'individu. Les programmes se jugent par leurs résultats plus que par leur conformité aux canons du parti. Pour ne pas aborder le XXIe siècle avec les idées du XIXe, la gauche doit déployer de l'audace et explorer d'autres voies. L'État a pour mission de servir les citoyens. Le service des plus modestes suppose le respect à leur égard. Le marché doit être combattu quand il nuit aux travailleurs et il doit être utilisé quand il les sert. L'action contre le chômage exige un traitement personnel plus précis et exigeant que le versement de prestations. La retraite ne saurait être une frontière unique et indifférenciée mais un ensemble de droits modulés selon les individus... Ainsi la gauche cessera de promouvoir une gauche rêvée au détriment de la gauche réelle, du monde vécu. Si le socialisme incarne le refus toujours vivant de l'injustice capitaliste, il est le prolongement de la démocratie et non son dépassement. Il ne peut pas représenter une utopie qui empêche la gauche de devenir moderne. Sa tâche est digne d'engagement : l'invention d'une politique neuve, la réforme d'une démocratie malade, la construction d'une société toujours plus juste.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782221108895
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 141 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 182 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

Laurent Joffrin

Laurent Joffrin est écrivain, journaliste et éditorialiste. Il a dirigé Libération et Le Nouvel Observateur. Il est l'auteur d'une ½uvre importante, dont "Les batailles de Napoléon" (beau livre, Éditions du Seuil, 2000), "La princesse oubliée" (roman, Robert Laffont, 2002), "Histoire de la gauche caviar" (essai, Robert Laffont, 2007), "Le roi est nu" (essai, Robert Laffont, 2008 ), "La grande histoire des codes secrets" (Privé, 2009).

empty