Intelligence du travail

À propos

A l'heure où la société française cherche sur quoi fonder un « vivre ensemble », on ne parle jamais du travail. Cette absence traduit la crise de notre identité nationale. Elle mesure aussi la perte de notre prestige : c'est parce que nous avons perdu cette intelligence du travail que notre pays n'est pas attirant pour ceux qui viennent chercher en Europe de quoi reconstruire leur vie.
Les autres pays ne promettent pas que des aides aux migrants : ils leur assurent un emploi. Ils restaurent la dignité de ces personnes, en leur donnant une place dans la société. Il n'y a de communauté que lorsqu'ensemble on défriche une terre, on trace des routes, on jette des ponts. Or nous avons déconsidéré la condition du travailleur. C'est la raison pour laquelle les Français ne s'aiment plus.
Comment avons-nous pu nous aveugler à ce point ? Selon quels partis pris idéologiques ? Sous quelles contraintes économiques et financières ? Notre identité dépend du sens que nous saurons redonner à cette réalité. D'autant que le salariat entre en crise et que, pour le meilleur ou pour le pire, de nouvelles formes d'activités apparaissent. Elles bouleverseront nos vies si nous ne nous emparons pas de la question.
Il n'y a plus qu'un thème politique sérieux - c'est celui-là.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782220082660

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    180 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    190 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre-Yves Gomez

Pierre-Yves GOMEZ, économiste, docteur en gestion, professeur à
EMLYON Business, conférencier et homme de médias, notamment
chroniqueur au Monde, est un spécialiste de la relation entre l'entreprise
et la société et le rôle politique des entreprises auquel il consacre ses
travaux depuis 25 ans. Auteurs de nombreux livres sur ces questions, il
s'est fait remarquer récemment, dans son ouvrage « Le travail
invisible » (François Bourin 2013) par un retour radical à la question du
travail humain au cœur de nos sociétés.
Il est membre fondateur du GRACE - Groupe de Recherche Anthropologie Chrétienne et Entreprise.

empty