Les fourberies de Scapin Les fourberies de Scapin
Les fourberies de Scapin Les fourberies de Scapin
 / 

Les fourberies de Scapin (commentaires Nouamane Djellal, Bertrand Louët)

À propos

Les Fourberies de Scapin, dans une édition « Spécial théâtre », avec des ateliers théâtre, des photos de mise en scène et des extraits vidéos. La pièce o Deux couples d´amoureux, deux pères avares et trop autoritaires et, dans le rôle central, un valet rusé aux inventions ingénieuses dont l´objectif est de faire triompher l´amour ! O Une pièce recommandée dans le cadre de l´étude du théâtre en cinquième (5e). Une édition « Spécial théâtre » L´édition de la pièce comprend : O des pistes d´ateliers théâtre, au fil du texte, pour une lecture active ;  o des photos en couleurs permettant de comparer des mises en scène ; O une interview du metteur en scène Omar Porras. Et en accès libre sur www.youtube.com/, chaîne Théâtre Hatier : Des extraits vidéo de la mise en scène d´Omar Porras avec le Teatro Malandro (2009). Les autres compléments pédagogiques o Un guide de lecture avec des repères et un parcours de l'oeuvre. O Un groupement « Textes & image » sur les relations entre parents et enfants. O Une enquête très documentée sur les conditions de vie des valets au temps de Molière. Pour l´enseignant Sur www.classiquesetcie.com, un guide pédagogique proposant un descriptif complet de la séquence et des fiches d´activités photocopiables sur l´oeuvre.

Categories : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Collège

  • EAN

    9782218987106

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    154 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, né en 1622 et mort en 1673, est un dramaturge et acteur de théâtre français. Sans doute le plus célèbre !Dans ses nombreuses pièces, toujours fréquemment jouées, il applique la morale suivante "castigat ridendo mores" (En riant, châtier les moeurs). Il souhaitait "faire rire les honnêtes gens" en tournant en ridicule les vices des hommes, espérant ainsi leur insuffler l'envie d'être meilleur, mais aussi de se libérer de contraintes sociales absurdes.

empty