Le grand Meaulnes Le grand Meaulnes
Le grand Meaulnes Le grand Meaulnes
 / 

Le grand Meaulnes (commentaires Hélène Ricard, Bertrand Louët)

À propos

Oeuvre en texte intégral, en lien avec l'objet d'étude « Récits d'enfance et d'adolescence » du programme de français en troisième (3e). Résumé Le narrateur, François Seurel, raconte les aventures de son camarade Augustin Meaulnes. Celui-ci tombe fou amoureux d'une mystérieuse jeune fille, mais perd aussitôt sa trace. Les deux amis se lancent alors dans une quête éperdue pour la retrouver. Empreint de nostalgie et largement autobiographique, Le Grand Meaulnes est le roman de la fin de l'adolescence et de l'entrée dans l'âge adulte. L'édition Classiques & Cie collège Par Hélène Ricard Soigneusement annoté, le texte de la pièce est associé à un dossier illustré, qui comprend : Un guide de lecture intitulé « Un récit d'adolescence entre réalité et fiction », avec des repères, un parcours de l'oeuvre et un groupement de documents sur le thème de la fête galante dans l'art et la littérature, une enquête documentaire sur l''école, de Jules Ferry à la veille de la guerre de 14-18.

Categories : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Collège

  • EAN

    9782218962813

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    324 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    290 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Alain-Fournier

Henri Fournier est né à La Chapelle-d'Anguillon, dans le Cher. Fils d'instituteurs, il passe ses vacances et ses premières années dans le milieu rural. En 1903, il va préparer l'École normale au lycée Lakanal à Sceaux. Il y rencontre Jacques Rivière qui deviendra son meilleur ami et qui épousera sa soeur. Ils échangeront une longue correspondance.ÿC'est en 1905 qu'Alain-Fournier croise Yvonne de Quiévrecourt. La jeune fille est fiancée et se mariera deux ans plus tard. Il la reverra une dernière fois fin juillet 1913. Cette rencontre est à l'origine du Grand Meaulnes et il ne cessera de la raconter en la transposant. En 1906, il échoue à l'École Normale. Après son service militaire, il est secrétaire à Paris-Journal.ÿMobilisé, il est tué au sud de Verdun dans les Hauts de Meuse, le 22 septembre 1914. Son corps découvert dans une fosse commune où les Allemands l'avaient enterré, a été identifié en 1991 et inhumé dans le cimetière militaire de Saint-Remy la Calonne.ÿAlain-Fournier s'inscrit dans le courant qui prépare la littérature du siècle: les écrivains désormais laissent l'histoire qu'ils content se dérouler d'elle-même. Aux artifices de la logique, ils préfèrent la vérité du hasard.

empty