Sociologie Sociologie
Sociologie Sociologie
 / 

Sociologie (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

C'est à la sociologie qu'edgar morin consacre ici la réflexion entreprise dans science avec conscience sur la possibilité d'une connaissance qui ne soit ni mutilée ni arbitraire. la sociologie doit-elle prendre pour modèle les sciences de la natureoe comment peut-elle fonder scientifiquement les notions d'acteur, de sujet, d'autonomie, de liberté, d'inventionoe comment concevoir la société sur le modèle de l'auto-éco-organisation et y intégrer la part de mythe qui est dans sa nature même? Edgar morin pousse la réflexion de la sociologie sur elle-même jusqu'à une sociologie de la sociologie. le sociologue, en effet, ne passe pas impunément de l'individu au groupe, de la classe à l'etat-nation. autant de points de vue qui le contraignent à intégrer la dimension historique, à interroger l'événement imprévu. tel est le propre des diagnostics sociologiques du temps présent auxquels se livre edgar morin à propos de l'automobile, du cinéma, de la mode, de l'écologie ou de la crise étudiante. avec toujours l'aller et retour du micro-social au macro-planétaire qui brise les isolements réducteurs et restitue l'unité complexe. Minutieuse anthologie des démarches plurielles de la sociologie, ce livre est la somme sociologique d'edgar morin. Edgar morin a déjà publié aux editions fayard: commune en france, la métamorphose de plodemet, science avec conscience et de la nature de l'urss.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782213014623

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    584 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

empty