À propos

Voir est une arme du pouvoir. Depuis la vidéosurveillance jusqu'aux balayages satellitaires de la planète, en passant par l'imagerie médicale et la télé-réalité, d'innombrables dispositifs s'acharnent à nous rendre intégralement visibles et transparents. On sait que sortir faire ses courses à Londres aujourd'hui, c'est être filmé plus de trois cents fois. La science et la technique ont bricolé un dieu omnivoyant électronique, un nouvel Argos doté de millions d'yeux qui ne dorment jamais. Plus que dans une civilisation de l'image, nous sommes désormais dans une civilisation du regard. On surveillait jadis les criminels, aujourd'hui on surveille surtout les innocents. Pour la politique sécuritaire, nous sommes tous des dommages collatéraux.
Mais au-delà de la surveillance, ce regard global infiltre aujourd'hui tous les domaines de nos vies, de la naissance à la mort. La transparence n'est pas qu'une affaire sociale, elle vise aussi le privé de nos maisons et l'intérieur de nos corps, dissolvant chaque jour un peu plus l'espace de l'intime et du secret. Dans une langue brillante, documentée et très accessible, Gérard Wajcman explore et questionne cette idéologie de l'hypervisible.



Sección : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

  • EAN

    9782207260685

  • Disponibilité

    agotado

  • Páginas

    322 Pages

  • Longueur

    22.4 cm

  • Largeur

    13.9 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Peso

    358 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gérard Wajcman

Écrivain, psychanalyste, maître de conférences au département de psychanalyse de l'Université Paris 8, il dirige le Centre d'Étude d'Histoire et de Théorie du Regard. Il est notamment l'auteur de Le Maître et l'Hystérique (Navarin/Le Seuil, 1982), L'objet du siècle (Verdier, 1998), Fenêtre (Verdier, 2004) et L'oeil absolu (Denoël, 2010). Il a publié aux éditions NOUS : Arrivée, départ (2002), Collection (2003), et Voix (2012).

empty