J'ai souvent de la peine avec Dieu ; correspondance J'ai souvent de la peine avec Dieu ; correspondance
J'ai souvent de la peine avec Dieu ; correspondance J'ai souvent de la peine avec Dieu ; correspondance
 / 

J'ai souvent de la peine avec Dieu ; correspondance

,

À propos

Ah ! Monsieur l'Abbé, quelle peine je me serai donnée pour sauver ma foi, pour excuser Dieu du Mal du monde ! Grâce à vous qui m'avez libérée, je suis allée jusqu'au fond de ma nuit sans avoir peur et là j'ai trouvé, je ne sais comment, un petit chemin de bonne femme qui m'attendait pour me ramener sur la grand'route de Dieu. (Marie Noël, 28 mars 1928). Cette correspondance rassemble d'un côté la poétesse, Marie Noël (1883-1967), qui, à travers toute son oeuvre et dans la diversité des genres littéraires, aura surtout exprimé la peine d'une âme troublée par le tragique de l'existence humaine et par le spectacle d'une Création traversée par « Bien et Mal ensemble ». De l'autre, Arthur Mugnier, plus connu sous le nom d'abbé Mugnier (1853-1944), qui se voua « au culte des âmes et des lettres » (Paul Valéry) et qui fut le confesseur du tout-Paris. D'une Guerre mondiale à l'autre, ces quelque 200 lettres commentent vingt-cinq ans de vie culturelle, dans le style d'une tradition de correspondance dont la verve passe aussi par l'humour. Elles forment un document majeur sur la spiritualité et la trajectoire littéraire d'une femme écrivain redevenue source d'inspiration de nombreux lecteurs, et pour laquelle la conférence des évêques de France a sollicité en février 2017 l'ouverture d'une cause de béatification. Texte établi par Xavier Galmiche.

Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours

  • EAN

    9782204124331

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    406 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    642 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty