Hey Jude !
 / 

Samenvatting

Une véritable aventure d'aujourd'hui, boostée à la tendresse et à l'humour. Julie a tout pour être heureuse. Un papa qui l'aime fort, des copains extras et Nours, l'ours-robot qui la protège et lui cuisine des cookies. Enfin, quand même, elle aimerait bien avoir un vrai chien aussi ! Un chien qui joue avec elle, un chien avec un coeur qui bat au même rythme que le sien, un chien qui mange les chaussettes et qui peut faire de sacrées bêtises si on ne le surveille pas... Mais voilà Jude qui pointe le bout de son museau. Hey Jude, Julie, Nours ! C'est parti pour l'aventure !

Avis des internautes

Avis général

(Dit werk heeft nog geen beoordelingen)

Geef uw mening

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • ISBN

    9782203118409

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    64 Pagina's

  • lengte

    30 cm

  • breedte

    23 cm

Genres : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public > Action / Aventures

Rayon(s) : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public > Humour

Sandrine Revel

  • Naissance : 1-1-1969
  • Age : 51 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Sandrine REVEL est née en 1969 à Bordeaux, une région qu'elle n'a d'ailleurs pas quittée. Après les Beaux-Arts, elle se lance dans la BD en réalisant son tout premier album « Jouvence la Bordelaise » aux Éditions Atlantic Production. Elle enchaîne très vite « Bla Bla Bla ! » aux Éditions Le Cycliste, « L'avenir est un paradis » associé à Claude Bourgeyx pour Sud- Ouest Dimanche, puis la série « Un drôle d'ange gardien » avec Denis-Pierre Filippi récompensé d'un Alph'art jeunesse. En 2002/2003, elle réalise deux albums très personnels « Le 11e jour » aux Éditions Delcourt et « Intérieur Jazz », ouvrage dédié aux femmes de Jazz. Parallèlement à ses créations, elle assure de nombreux travaux d'illustration dans la presse jeunesse. Ses influences se situent outre-Manche avec les illustrateurs Ralf Steadman, Ronald Sear, mais aussi des peintres comme Jean Rustin, Lucian Freud et Edward Hopper.

empty