Le fils du yeti

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

En l'espace de huit jours, l'odyssée intime d'un homme sur les traces de son passé. Un nouveau départ pour le travail de Didier Tronchet en bande dessinée, sur le thème de la filiation. Ébranlé par un incendie qui aurait pu lui coûter la vie, le narrateur de cette histoire ressent le besoin de renouer avec son propre passé, matérialisé par une série d'albums photos qui récapitulent une bonne part de son existence - à commencer par la mémoire de son père trop tôt disparu. Ainsi débute une étrange période qui, huit jours durant, conduit cet homme solitaire et secret sur le chemin d'une profonde introspection. Avec la complicité de son jeune neveu Anthony, qui lui est profondément attaché, il entreprend une sorte de pèlerinage impromptu au coeur de ses racines familiales, habité par le sentiment du temps qui passe et la conscience aiguë de la fugacité des êtres et des choses. Ce voyage à rebours de plus de trente ans, à la fois géographique et intérieur, lui permettra, grâce à une lettre miraculeusement retrouvée, de redécouvrir la profondeur de son attachement pour son père et de se confronter enfin à un désir de paternité longtemps refoulé. Avec pudeur, distance et une très discrète touche d'humour, Didier Tronchet transpose en bande dessinée, en noir et blanc et sur un format de longue haleine, son propre roman éponyme paru en 2011 chez Flammarion. Une manière de dévoiler un registre sensible et intimiste qu'on ne lui connaissait pas en bande dessinée, et une réflexion touchante sur les ressorts de la filiation.

  • EAN 9782203085756
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 200 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 17 cm

Rayon(s) : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

Didier Tronchet

Tronchet est né en 1958 à Béthune. Il commence par étudier le droit avant d'obtenir un diplôme de l'école supérieure de journalisme de Lille. De 1980 à 1986, il est journaliste et publie les premières planches de Raymond Calbuth dans une revue lilloise. En 1986 il scénarise Raoul Fulgurex (qui obtient l'Alph-Art de l'humour), série dessinée par Dominique Gelli aux Editions Glénat, et lance en 1987 Les Damnés de la terre associés. Jean-Claude Tergal paraît chez Fluide Glacial dès 1990. Il collabore parallèlement à de nombreux magazines comme "L'Echo des Savanes", "VSD" ou "Fluide Glacial" chez qui il commence à concevoir La Bite à Urbain et Sacré Jésus, publiés chez Delcourt. En 1994, il signe un superbe roman-BD en compagnie d'Anne Sibran, Le Quartier évanoui paru chez Glénat, puis réédité chez Vents d'Ouest en grand format. Il fait une entrée remarquée dansla collection Aire Libre de Dupuis en 1997 avec Houppeland. Fanatique de bicyclette, il a sorti chez Plon en 2000 un Petit Traité de Vélosophie succulent. Tronchet dispose d'un sens de la formule redoutablement efficace, d'une imagination débridée et d'un humour bien à lui. Il conjugue les talents de dessinateur, écrivain, scénariste, homme de théâtre, et de cinéma en réalisant son premier long-métrage, Le Nouveau Jean-Claude. L'humour a trouvé son maître !

Broché
empty