La guerre des philosophes
 / 

La guerre des philosophes

À propos

En parcourant les représentations de la guerre produites par la philosophie, de Platon à Clausewitz, et en mettant à nu les stratégies constantes et les impensés qui les soustendent, ce livre montre combien le philosophe ne cesse de manquer un enjeu guerrier qui pourtant l'obsède mais qu'il ne peut toucher qu'en le neutralisant. Quelques figures à la fois insistantes et exclues de ces philosophies de la guerre - l'esclave, le pirate, le colonisé.... - , de même que des pratiques philosophiques restées plus marginales - la pensée romaine, le matérialisme machiavélien, la démarche généalogique ou la déconstruction...- , permettent à leur tour de bousculer ce discours philosophique neutralisant et, ce faisant, de révéler une certaine compromission de la philosophie dans la guerre.

Sommaire

La guerre n'est pas une métaphore. Première partie. Les leçons des guerres anciennes. La guerre chez Platon, Aristote et les historiens grecs : préserver l'intérieur de la cité des excès extérieurs. La guerre romaine : droit et expansion. Dire et définir la guerre sous la forme du droit : du serment et des pirates. La lecture arendtienne de la guerre romaine. La guerre juste chrétienne ou la guerre pacifique. Les restes de la guerre ancienne : esclaves, pirates et dieux... Deuxième partie. L'exception machiavélienne : penser le politique et la guerre depuis le caractère expansif de la liberté. Troisième partie. Les leçons du droit des gens moderne. De Vitoria à Grotius : transitions vers la modernité. De l'approche de la guerre par analogie aux lois de l'honneur chez Hobbes. Penser la guerre de manière analogique. De l'analogie entre la guerre interindividuelle et la guerre interétatique à l'exclusion définitive de la libertas des Anciens. La « quasi économie » des lois de l'honneur comme ébauche du droit de la guerre ? Une régulation de la guerre par le droit inhérente à son étatisation. Le doux commerce. Quatrième partie. Le cosmopolitisme kantien. L'accomplissement kantien du droit des gens moderne. Vers la paix perpétuelle. Publicité versus secret. Le secret du philosophe. Commerce et République des Lettres : une cosmopolitique insensible et non politique. Cinquième partie. Déviations clauzewitziennes. Guerre et politique : Clausewitz et Hegel. Politiques guerrières et totalisation de la guerre. La guerre comme expérience intérieure : de Jünger à Bataille. La guerre comme possibilité, de Schmitt à Derrida : déchaînement, glissando et hyperbole. Penser dans la grisaille.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Histoire de la philosophie

  • EAN

    9782130820925

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty