Saint Paul, la fondation de l'universalisme
Saint Paul, la fondation de l'universalisme
 / 

Saint Paul, la fondation de l'universalisme

À propos

Pourquoi saint Paul ? Pourquoi requérir cet « apôtre », d'autant plus suspect qu'il s'est, de toute évidence, auto-proclamé tel, et que son nom est couramment associé aux dimensions les plus institutionnelles et les moins ouvertes du christianisme ? Et quel usage prétendons-nous faire du dispositif de la foi chrétienne, dont il semble proprement impossible de dissocier la figure et les textes de Paul ? Pourquoi invoquer et analyser cete fable ?
Ce qui va nous retenir, quant à nous, dans l'oeuvre de Paul est cette connexion paradoxale, dont il est l'inventeur, entre un sujet sans identité et une loi sans support, qui fonde la possibilité dans l'histoire d'une prédication universelle. Le geste inouï de Paul est de soustraire la vérité à l'emprise communautaire, qu'il s'agisse d'un peuple, d'une cité, d'un Empire, d'un territoire, ou d'une classe sociale.
Repenser ce geste et sa force instituante, en déplier les chicanes, est à coup sûr une nécessité contemporaine.

Sommaire

Prologue I. Contemporanéité de Paul II. Qui est Paul ?

III. Textes et contextes IV. Théorie des discours V. La division du Sujet VI. L'antidialectique de la mort et de la résurrection VII. Paul contre la loi VIII. L'amour comme puissance universelle IX. L'espérance X. Universalité et traversée des différences XI. Pour conclure

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782130632474

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    154 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Badiou

Alain Badiou est l'un des philosophes français les plus reconnus sur le
plan international, l'un des plus traduits, avec une oeuvre considérable dans
plusieurs registres comme celui de l'ontologie des mathématiques, mais aussi
de la politique et du théâtre. Il croit encore à la possibilité de modifier notre
destin, même s'il a abandonné l'illusion des lendemains qui chantent. Parmi
ses derniers ouvrages parus : La République de Platon et Pornographie du temps
présent (Fayard) et Le fini et l'infini (Bayard, Petites conférences).

empty