La splendeur des lansing
 / 

La splendeur des lansing

Résumé

Suzy et Nick Lansing passent leur voyage de noces en Italie aux crochets d'amis plus fortunés. En échange, Suzy a accepté de rendre un service à la maîtresse de maison : envoyer chaque semaine au mari de cette dernière une lettre, écrite à l'avance, donnant l'illusion qu'elle et sa fille sont toujours à Venise alors qu'elle sillonne l'Italie en compagnie de son amant. A son retour, la richissime amie offre de superbes pierres précieuses au jeune couple pour les remercier. Mais ce cadeau, bien loin de leur apporter sérénité et sécurité financière, agit comme un révélateur de la nature profonde de chacun. De Venise à Gênes et jusqu'à Paris, Edith Wharton plonge dans les profondeurs ténébreuses des coeurs amoureux, disséquant avec une savoureuse férocité cet univers cosmopolite et mondain La Splendeur des Lansing, son dernier roman inédit, est une étonnante réussite de cette experte du combat des âmes et des caprices de la fatalité. Un roman élégant et acerbe.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782080670694
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 320 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 15 cm

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Edith Wharton

Edith Jones est née en 1862 à New York dans une riche famille américaine. Elle voyage à plusieurs reprises en Europe, puis épouse Teddy Wharton. Au cours de la Grande Guerre, elle n'hésite pas à se rendre sur le front et ses comptes-rendus aident à convaincre l'opinion publique américaine de la nécessité de rejoindre les Forces Alliées. En 1921, son roman The Age of Innocence est un triomphe, et elle obtient le prix Pulitzer, première femme à obtenir cette prestigieuse récompense littéraire. Après plusieurs livres, elle meurt à Saint-Brice sous Forêt, dans le Val d'Oise, en août 1937.ÿEdith Wharton fut l'une des rares femmes libres de la Belle époque. De très nombreux romans et nouvelles ont été traduits en français. Une biographie par Diane de Margerie (Edith Wharton - Lecture d'une vie) a paru chez Flammarion en 2000.

empty