Les femmes qui écrivent vivent dangereusement
 / 

Les femmes qui écrivent vivent dangereusement

,

Résumé

Pendant longtemps, la majorité des femmes surent lire, mais pas écrire, l'écrit restant, dans la répartition traditionnelle des tâches entre les sexes, la chasse gardée des hommes. Quand elles accédèrent enfin au droit à l'écriture, elles durent mener une lutte encore plus longue, celle de la reconnaissance de leur production écrite. Alors que la plupart de ces femmes aspiraient à une vie sans contrainte, où elles auraient pu exprimer librement leur art, les obstacles qui ne cessèrent en effet de se dresser devant elles - trouver du temps pour écrire constituant déjà une tâche en soi - les vouèrent à un anticonformisme qui les mettait en danger. À ces contraintes sociales s'ajouta une contrainte intérieure, une quête inconditionnelle d'authenticité qui, entravée, put les mener à la folie ou au suicide. Cet ouvrage dresse le portrait d'une cinquantaine de ces auteures, depuis le Moyen Age avec Hildegard de Bingen et Christine de Pisan, jusqu'à l'époque contemporaine avec Carson McCullers, Marguerite Yourcenar, Anaïs Nin, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Françoise Sagan - ou plus récemment Toni Morrison, Isabel Allende ou Arundhati Roy - en passant par les incontournables soeurs Brontë, George Sand, Colette, Virginia Woolf ou Karen Blixen.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782080116413
  • Disponibilité Manque sans date
  • Nombre de pages 160 Pages
  • Longueur 25 cm
  • Largeur 18 cm

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

Laure Adler

Historienne, journaliste, ancien conseiller culturel de François Mitterrand, Laure Adler a animé « Le Cercle de minuit » sur France 2. Elle est aussi l'auteur de documents, dont La Vie quotidienne dans les maisons closes (Hachette, 1990), Les Femmes politiques (Seuil, 1993) et dernièrement, Les femmes qui aiment sont dangereuses, chez Flammarion.

Stefan Bollmann

Stefan Bollmann est l'auteur de deux best-sellers, Les femmes qui lisent sont dangereuses et Les femmes qui écrivent sont dangereuses, traduits dans 16 langues.

empty