/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : «"Quand tu rencontreras de grands personnages, des hommes importants, promets-moi de leur dire : au n° 16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny..." Quand il fit la promesse à ce M. Piekielny, son voisin, qui ressemblait à "une souris triste", Roman Kacew était enfant. Devenu adulte, résistant, diplomate, écrivain sous le nom de Romain Gary, il s'en est toujours acquitté : "Des estrades de l'ONU à l'Ambassade de Londres, du Palais Fédéral de Berne à l'Élysée, devant ...Charles de Gaulle et Vichinsky, devant les hauts dignitaires et les bâtisseurs pour mille ans, je n'ai jamais manqué de mentionner l'existence du petit homme", raconte-t-il dans La promesse de l'aube, son autobiographie romancée. Un jour de mai, des hasards m'ont jeté devant le n° 16 de la rue Grande-Pohulanka. J'ai décidé, ce jour-là, de partir à la recherche d'un certain M. Piekielny.»

Grand format - 19.50 €

En stock dans 418 librairies Réserver en librairie

Librairie Le Failler (RENNES) - Librairie le Failler vous conseille

De l'importance de nos lectures dans notre vie...



Dans le ghetto de Wilno vivait un petit garçon à qui sa mère promettait un avenir extraordinaire. Il deviendrait général, Ambassadeur de France, D'Annunzio, assenait-elle. Seul un voisin ne se gaussait pas de cette prédiction. Les mères sentent ces choses-là. Peut-être deviendras-tu vraiment quelqu'un d'important. Peut-être même écriras-tu dans les journaux ou des livres... disait-il au garçonnet, des encouragements suivis d'une requête : Quand tu rencontreras de grands personnages, (...), promets-moi de leur dire: au n° 16 de la rue Grande-Prohlanka, à Wilno, habitait M. Piekielny. Romain Gary, puisque c'est de lui qu'il s'agit, n'a jamais failli à sa promesse faite à l'homme qui ressemblait à une souris triste (...)et qui a terminé sa minuscule existence dans les fours crématoires des nazis.



 Quand François- Henri Désérable passe son bac, il n'a lu qu'un livre du programme, La Promesse de l'aube de Romain Gary. Lu et relu tant ce roman le transporte. Et miracle, (ou signe du destin?), la question de l'examinatrice tombe: Que pouvez-vous me dire sur le chapitre VII de La Promesse de l'aube?



Quelques années plus tard, M. Piekielny, qui s'est doucement effacé de sa mémoire, réapparaît soudain dans la vie de F.-H. Désérable grâce à une série d'événements hétéroclites en apparence anodins qui vont l'inciter à enquêter et écrire sur ce personnage qui l'a tant touché. Et le lecteur de suivre F.-H. Désérable dans une formidable quête qui, si au début ne le concerne pas vraiment, l'intrigue et pour laquelle il va très vite se passionner. Du très discret M. Piekielny à l'énigmatique Romain Gary, il n'y a qu'un tout petit pas, de Romain Gary à « l'invention de la vérité » il y en a un autre qui ne cesse de nous fasciner. Avec sa fausse désinvolture, sa faconde, son intelligence et son art de la construction, F.-H. Désérable nous charme et nous convainc une fois de plus.



François-Henri Désérable est l'auteur du très remarqué – et formidable – Evariste ( Gallimard et Folio ) et d'un recueil de nouvelles non moins réussi Tu montreras ma tête au peuple ( Gallimard et Folio ) que je vous recommande vivement. 

Préférences (TULLE) - 28.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Préférence

Lors de rencontres ou de manifestations officielles, Romain Gary n’hésitait jamais à rappeler à son auditoire éberlué qu’au 16 de la rue Grande Pohulanka à Wilno (Vilnius), habitait un certain M. Piekielny. Qu’il s’agisse d’une supercherie ou d’une promesse faite il y a des années, ce nom perdure dans les pages de « La promesse de l’aube » et demeure toujours aussi mystérieux. Mêlant biographie et essai littéraire, l’auteur se lance alors sur les traces de ce personnage énigmatique, pour finalement faire renaître la légende Romain Gary.

D’une grande finesse, l’écriture savoureuse alterne avec bonheur entre quête et informations, entre anecdotes et gravités, entre délicatesse et subtilités, sans se départir d’une certaine dérision jubilatoire. La quête Piekielny sera à n’en pas douter un moment fort de cette rentrée.

Vivement Dimanche (LYON) - Vivement Dimanche vous conseille

Mais qui est ce Piekielny dont Gary nous parle dans "La promesse de l'aube" ? F-H Désérable va donc enquêter, personnage de fiction ou homme réel ?

Une Magnifique invitation à (re) découvrir le grand Romain Gary !

Librairie du Rivage (ROYAN) - 28.08.17 - Un coup de coeur de la librairie du Rivage

On attendait avec impatience le nouveau livre de François-Henri Désérable. Après "Tu montreras ma tête au peuple" et " Évariste", on pressentait que ce jeune écrivain au style flamboyant allait nous étonner encore par sa maîtrise et son allant. Désérable n’est pas le premier à avoir succombé aux charmes de Romain Gary et au désir de prendre le chemin de Vilnius, Wilno à l’époque où le petit Roman Kacew promettait d’aller loin, suivant les dires de sa mère...Mais pour cela relisez la Promesse de l’aube. Ce Monsieur Piekielny, créature de Gary ou vrai-faux voisin de son enfance, y apparaît comme une "petite souris triste" qui fait promettre au futur écrivain-diplomate de ne pas oublier son nom et de le faire savoir. Ce que Gary fera toute sa vie et dans toute son oeuvre. Mais tout ceci n’est que le prétexte pour Désérable de mener sa propre quête dans Vilnius et ailleurs, toujours plus loin et plus profondément. Histoire, littérature, tout se mêle, vérité, fiction, mais quelle plume ! Mimétisme assumé avec le grand Gary/Ajar, François-Henri Désérable rend hommage et se révèle à la hauteur du modèle.

Autres informations

  • EAN 9782072741418
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 260 pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 280 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty