Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

La silhouette de l'humain

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : Naturalisme ? En quoi la vieille thèse philosophique qui soutient que la nature embrasse tout ce qui existe concerne-t-elle chacun d'entre nous ? Elle a des répercussions dans de nombreux registres - de la religion à l'éthique et au droit, des sciences humaines à l'action politique, de l'éducation à la santé : elle recouvre un ensemble de programmes de recherche, philosophiques ou scientifiques, qui s'enorgueillit d'offrir des réponses théoriques et des propositions d'action. Tout ce qu'apportent les ...sciences cognitives, la biologie évolutive, la génétique, et plus généralement les programmes de recherche naturalistes, est accueilli par un large secteur de l'opinion avec méfiance. Inversement, aux yeux des naturalistes convaincus, les approches traditionnelles ont prouvé leur stérilité et ne méritent que l'oubli. Pendant ce temps, qu'il s'agisse d'autisme ou de décrochage scolaire, de dyslexie ou de psychopathie, de persuasion sociale ou de politiques publiques, de choc des cultures ou de développement durable, de régime pénal ou d'obésité, d'inégalités sociales ou de perception du risque, de racisme ou de crimes contre l'humanité, il faut prendre des décisions, légiférer, remédier, administrer, orienter la recherche. Il y a d'autant plus d'urgence que les technologies « humanoïdes » (intelligence artificielle, robotique.) modifient profondément à la fois les conditions de la décision et son objet. Ce qui semblait hier échapper par principe à une gestion « scientifique », car reposant sur les rapports entre individus, sur l'autorité, la confiance, la délibération, la conviction intime, est à la portée de systèmes matériels, optimisateurs « intelligents ». En ce sens particulier, l'émergence de la technosphère informationnelle « naturalise » dans la pratique des pans entiers de l'existence humaine, sans qu'on aperçoive clairement quel rapport peut exister entre cette « naturalisation » technologique et une éventuelle naturalisation conduite par la science et l'analyse philosophique. Rares sont ceux qui se donnent la peine, et les moyens intellectuels, d'aller y voir de plus près. C'est l'ambition de cet ouvrage de Daniel Andler, enquête philosophique unique en son genre. Une sorte de « bilans et perspectives critiques » de cette approche naturaliste qui prétend vouloir régir notre monde et redessiner la silhouette de l'humain.

Grand format - 29.00 €

En stock dans 20 librairies Réserver en librairie

Autres informations

  • EAN 9782070729401
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 560 pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 4 cm
  • Poids 642 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine


empty