On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux
On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux
On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux
 / 

On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux

À propos

C'est le mercredi 24 janvier 1962 que Jules et Jim, dans lequel Bernard Appelbaum avait fait de la figuration, sortit sur les écrans et c'est le vendredi soir qu'avec sa mère il est allé le voir au cinéma Vendôme, avenue de l'Opéra.
Après la séance, malgré le froid, sa mère lui donnant le bras, ils sont rentrés à pied jusqu'à leur domicile, au 7 de la rue Oberkampf, tout près du Cirque d'Hiver. "As-tu lu le livre d'où a été tiré le film?" Non, il ne l'avait pas lu. "J'aimerais bien le lire", lui a-t-elle dit, et ce fut le commencement de ce qu'il allait apprendre de ses parents. Cette histoire de Jules et Jim et Catherine, un pur amour à trois, avait dit François Truffaut, était comme l'écho de ce que sa mère avait vécu.
Ainsi, il avait fallu un film pour que cette histoire, un peu de son histoire, lui parvienne enfin.



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070445592

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    263 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    160 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Robert Bober

Robert Bober a eu une longue carrière de réalisateur pour la télévision, il a notamment
collaboré avec Pierre Dumayet pour ses émissions littéraires. P.O.L a publié quatre romans
de Robert Bobert et un album, Récits d'Ellis Island, avec un texte de Georges Perec.
Quoi de neuf sur la guerre ? a reçu le prix du livre Inter en 1993.

empty