Antoine et Cléôpatre (édition bilingue français/anglais ; préface Yves Bonnefoy)

À propos

Il s'agit là, rapprochant les deux langues, de traverser une fois encore ce texte qui se donne comme essentiellement fardé, costumé, d'aventures romaines, médiévales ou renaissantes, mais dont la lettre, quand on l'ouvre, renvoie inlassablement aux mêmes apories et aux mêmes vertiges.

Cette pièce est une histoire d'amour et de guerre où les deux thèmes entrecroisés sont indémêlables, nourris, permis l'un par l'autre.
C'est l'histoire d'un sujet - antoine- entre son autre lui-même - octave - et son autre elle-même : cléopâtre. c'est l'histoire d'une déchirure " au seuil de l'automne du corps ", comme dit bonnefoy.
Pour entreprendre une nouvelle traduction d'antoine et cléopâtre, daniel mesguich ne s'autorise que du seul fait qu'il est homme de théâtre et shakespeare un écrivain pour le présent infiniment renouvelé de la scène - il écrit pour la représentation.
Le texte anglais, lui, restera, terre d'accueil de tous les présents à venir - mises en scène ou traductions.



Categories : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782070409457

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    528 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    201 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty