La steppe rouge

À propos

Des scènes de la vie privée en Russie bolchéviste. Un professeur de mathématiques calme et pondéré devient communiste et commissaire du peuple, maltraite sadiquement un village ; il meurt chef d'une bande antisoviétique après avoir brûlé vifs dans la grange où ils dorment ses compagnons prêts à le trahir.
Un père et son petit garçon de dix ans sont fusillés ; mais le petit garçon n'a pas été tué, il revient chez sa mère et sa soeur qui soignent sa blessure ; une cousine le dénonce ; la mère empoisonne l'enfant avec du laudanum plutôt que de le rendre à ses bourreaux.
Un jeune bourgeois poursuivi est caché dans une cellule de fou furieux par son ami médecin aliéniste ; il passe une nuit entière à se défendre contre le dément qui occupe avec lui la cellule : quelques mois plus tard, parvenu à se mettre en sûreté, il rencontre dans la ville où il a trouvé refuge... le dément, autre bourgeois en parfaite santé mentale et qui, de son côté, durant la terrible nuit, l'avait cru fou furieux.
Ce livre, le premier de Joseph Kessel, a révélé d'emblée un écrivain formé à l'école de la vie



Sección : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782070392841

  • Disponibilité

    Disponible

  • Páginas

    192 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Peso

    123 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Joseph Kessel

Joseph Kessel (1898-1979), aventurier, journaliste, aviateur, résistant,
romancier, membre de l'académie française, il fut l'un des plus grands
reporters de l'entre-deux-guerres, pour le compte de Paris-Soir, du Figaro,
du Mercure. Ami de Malraux, de Saint-Exupéry, de Monfreid, il a couvert la
guerre civile irlandaise, les vols transsahariens de l'Aéropostale, la traite
négrière en mer Rouge ou le procès de Nuremberg.

empty