Du cote de chez swann de marcel proust (essai et dossier) Du cote de chez swann de marcel proust (essai et dossier)
Du cote de chez swann de marcel proust (essai et dossier) Du cote de chez swann de marcel proust (essai et dossier)
 / 

Du cote de chez swann de marcel proust (essai et dossier)

À propos

« "Longtemps, je me suis couché de bonne heure", "la Petite Madeleine", le cabinet sentant l'iris, la lanterne magique, le grelot ferrugineux, le baiser du soir, les aubépines, les clochers de Martinville, les sources de la Vivonne, la petite phrase de la sonate de Vinteuil, "une femme qui n'était pas mon genre", les parties de barres aux Champs-Élysées : autant de "morceaux choisis", autant d'épisodes, autant de mots autour desquels s'est précipitée la réflexion sur la littérature, et qui sont devenus aussi familiers que le corbeau, le renard, ma cassette, que diable allait-il faire dans cette galère, le sanglot long des violons, et la chèvre de M. Seguin. On connaît ces couplets par coeur sans même les avoir entendu chanter, comme on connaît les paraboles de l'Évangile sans avoir servi la messe, et les damnés du septième cercle sans avoir pactisé avec Belzébuth. Du côté de chez Swann, c'est cela, et c'est aussi bien autre chose. [...] Car au-delà des morceaux de bravoure ou des morceaux choisis, qui trop souvent remplacent une lecture suivie, on peut découvrir une unité, un cheminement, une progression, une démonstration : le roman de Proust est une construction claire. » Thierry Laget.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070385744

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    196 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thierry Laget

Thierry Laget est né à Clermont-Ferrand en 1959. Installé à Florence, il en fait le décor de ses livres, Florentiana, Rois d'Avanie ou La Fiancée italienne. Son troisième roman, Iris, chronique d'un village auvergnat, obtient le prix Fénéon en 1992. De retour en France, il se consacre à l'écriture et publie Roman écrit à la main, Supplément aux mensonges d'Hilda ou Madame Deloblat ; des essais autobiographiques : À des dieux inconnus et Bibliothèques de nuit ( collection « L'un et l'autre », Gallimard); un portrait de Stendhal en cinquante-trois journées ; des nouvelles (Atlas des amours fugaces, L'Arbre vengeur). En 2012, son roman La Lanterne d'Aristote (Gallimard) obtient le prix de l'Académie française Maurice Genevoix.

empty