zébrage
 / 

À propos

«Mus peut-être par l'angoisse inhérente à l'idée de la mort, angoisse qui leur serait propre selon l'opinion commune qui veut que l'espèce humaine soit la seule dont les membres sachent qu'un jour ils ne vivront plus, les gens de toutes races se sont dotés d'institutions et d'usages qui, même si ce n'est pas là le but expressément visé, leur fournissent des moyens de cesser, du moins pour un temps et de manière tout imaginaire, d'être l'homme ou la femme qu'on est dans l'existence quotidienne, pratiques fort diverses qui (sans préjudice de motivations plus directement utilitaires) sont pour l'individu des occasions concrètes d'échapper dans une certaine mesure à sa condition, comme s'il lui fallait d'une façon ou d'une autre effacer des limites qui sont par définition celles d'un être périssable et doué de pouvoirs précaires.»

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782070327126

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    10.7 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    178 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Leiris

Michel Leiris (1901-1990) a fréquenté le
groupe surréaliste puis collaboré à la revue Documents
dirigée par Georges Bataille. Sa participation à une
mission ethnologique de Dakar à Djibouti lui a inspiré le
journal L'Afrique fantôme. Leiris a laissé une oeuvre
littéraire, de nature autobiographique, avec L'Âge
d'homme et La Règle du jeu (composé de Biffures,
Fourbis, Fibrilles, Frêle Bruit). Enquête sur l'autre de soimême,
son oeuvre est profondément marquée par
l'expérience de la psychanalyse.

empty