Ma vie dans la CIA ; une chronique de l'année 1973 Ma vie dans la CIA ; une chronique de l'année 1973
Ma vie dans la CIA ; une chronique de l'année 1973
Ma vie dans la CIA ; une chronique de l'année 1973
 / 

Ma vie dans la CIA ; une chronique de l'année 1973

Traduction HARRY MATHEWS  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

a cause d'une étonnante série de quiproquos et malentendus, il était largement admis, au début des années soixante-dix, que harry mathews était un agent de la cia.
même ses amis furent saisis d'un doute que ne cessaient de renforcer les véhémentes dénégations de l'intéressé. de plus en plus frustré par sa propres incapacité à rétablir la vérité, harry mathews finit par se résigner à tenir le rôle qu'on lui attribuait mais, pour voir, pour s'amuser, par dandysme, il décida de le jouer à fond et en rajouta donc dans l'équivoque. " ma vie dans la cia " raconte la vie en france du prétendu espion mathews, en 1973, année particulièrement agitée puisqu'elle connut la fin de la guerre au vietnam, le watergate, le putsch de pinochet au chili.
dans un tel contexte, harry mathews va se trouver à son insu mêlé à un jeu dangereux, si dangereux que certaines agences décident qu'il serait tout à fait opportun de l'éliminer. harry mathews a fait de ces événements bizarres et ambigus un thriller où la frontière entre le réel et la fiction est implacablement embrouillée.



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070321360

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    313 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    162 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Harry Mathews

Harry Mathews est né à New York en 1930. Après des études de musique à Harvard, il publie ses premiers poèmes en 1956 et fonde avec John Ashbery la revue Locus Solus, puis devient de 1989 à 2003 le directeur de Paris Review. En 1962, inspiré
par Raymond Roussel, il publie le premier de ses six romans, Conversions. Il est l'auteur de plusieurs livres de poésie, de traductions, d'essais critiques, et d'autobiographie, dont Oulipo
Compendium, une étude encyclopédique de l'Oulipo, et Ma vie dans la CIA (2005). En 1970, il rencontre Georges Perec ; une période d'amitié et de collaboration littéraire commence qui durera jusqu'à la mort de Perec en 1982. Il enseigne dans
plusieurs universités américaines (littérature française et comparée, ateliers d'écriture). Il est marié à l'écrivain français Marie Chaix, il partage sa vie entre Paris et Kay West.

empty