Federico à son balcon

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

Federico à son balcon

Traduction Vanessa Capieu  - Langue d'origine : Espagnol (mexique)

Liste

Par une chaude nuit d'été, Dante Loredano s'accoude au balcon de sa chambre de l'hôtel Metropol et engage la conversation avec son voisin de palier, Federico Nietzsche. Ils contemplent la ville de Mexico et devisent de la situation d'un pays désormais parcouru par une violente révolution sociale. Au fil des pages, leur dialogue accueille les récits de plusieurs personnages fort singuliers : Saúl Mendés, l'idéaliste, Aarón Azar, l'épicurien, Andrea del Sargo, le révolutionnaire, ainsi que le mystérieux couple que forment Leo et la belle Gala, sans oublier la jeune Elisa, l'enfant qui tue ses protecteurs. Chacune de ces voix représente une classe sociale et leurs histoires deviennent, au cours du dialogue, une illustration ou un symbole des concepts fondamentaux de la pensée du philosophe allemand : mort de Dieu, surhomme, nihilisme, éternel retour. Conversation philosophique, discours d'un fou, bilan désabusé d'un siècle, relecture critique de la pensée de Nietzsche, ce vaste roman dialogique, le dernier écrit par Carlos Fuentes, est un livre ambitieux et imprévisible qui jette une lumière inattendue sur notre présent.

Grand format - 23.50 €

En stock dans 195 librairies Choisir ma librairie

Autres informations

  • EAN 9782070144495
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 374 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 390 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


Biographie

Carlos Fuentes - 11/11/1928-01/01/2012 (Mort il y a 6 ans à l'âge de 84 ans) Mexique http://fr.wikipedia.org/wiki/Carlos_Fuentes
Carlos Fuentes. Né à Panama en 1928, il a été ambassadeur du Mexique à Paris de 1975 à 1977. Il a enseigné à l'université de Princeton, Harvard, Brown et Cambridge. Romancier, il a aussi écrit des nouvelles, du théâtre, des essais de critique littéraire abordée sans détours ni interdits. Avec passion, il mène les combats politiques de son temps et s'engage sans relâche pour la défense d'une culture « métisse ». Il écrit pour la presse américaine et européenne. Docteur Honoris Causa de nombreuses universités dans le monde, son oeuvre est couronnée par des prix aussi prestigieux que les prix « Miguel de Cervantès » (1987) ou le « Príncipe de Asturias » (1994).

empty