Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Le joueur
 / 

À propos

Dostoïevski Le Joueur Alexis Ivanovitch joue d'abord pour gagner, puis pour étonner, enfin pour espérer. Il n'a pas misé seulement de l'argent mais sa vie elle-même. Ce récit suit comme une ombre la vie de Dostoïevski, durant quinze ans, à Moscou et à Baden-Baden où il se ruina au jeu. Jouer, c'est tenter le diable, c'est aussi tenter Dieu. Alexis a voulu tout risquer, toucher le fond pour connaître la compassion et la grâce divine. Il y a une autre malédiction dans la vie du joueur, une femme-bourreau, Pauline, la belle-soeur du général qu'il sert comme précepteur. C'est, dans la vie de l'auteur, Apollinaria, que Dostoïevski aima d'un amour douloureux. Autour d'eux, des êtres malfaisants ou étonnants, dévorés par la passion du gain. Ce court roman, plein de brio, annonce toute l'oeuvre de Dostoïevski. « Demain, demain tout cela finira », dit le joueur qui recommence à jouer éternellement. Préface de Pierre Sipriot. Commentaires de Georges Philippenko.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature

  • EAN

    9782035850751

  • Disponibilité

    awaiting publication

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Fedor Mihailovic Dostoevskij

  • Pays : Russie
  • Langue : Russe

Fedor Mihailovic Dostoevskij (1821-1881) est l'un des plus grands romanciers russes ; il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Ce n'est qu'en 1860 qu'il commence à écrire, d'abord dans la revue le Temps, puis dans l'Époque. Ses premières œuvres comportent des romans, Humiliés et offensés (1861), les Souvenirs de la maison des morts (1861-1862) et un grand nombre d'articles comme les Notes d'hiver sur des impressions d'été (1863), où il condamne la civilisation occidentale bourgeoise, matérialiste et impie. Puis il publiera des chef-d'œuvre de la littérature comportant, entre-autres : Notes d'un souterrain (1864), Crime et Châtiment (1866), Le Joueur (1866), L'Idiot (1868-1869), Journal d'un écrivain, L'Adolescent (1875) et Les Frères Karamazov (1879-1880).

empty