Du consentement
 / 

À propos

« J'ai longtemps pensé que l'acte de consentir relevait de l'intimité la plus grande, mélange de désir et de volonté dont la vérité gisait dans un moi profond. Lorsque j'ai entendu ce mot consentement dans des enceintes politiques, Parlement européen, débats télévisuels, discussions associatives, j'ai compris qu'il pénétrait l'espace public comme un argument de poids.

Je voyais bien que la raison du consentement, utilisée pour défendre le port du foulard, ou exercer le métier de prostituée, s'entourait de principes politiques avérés, la liberté, la liberté de choisir, la liberté offerte par notre droit ; et la résistance, la capacité de dire non à un ordre injuste. Car dire « oui », c'est aussi pouvoir dire « non », l'âpreté de l'établissement d'un viol nous le rappelle méchamment.

J'ai beaucoup cherché, des années durant, à identifier les lieux de l'autonomie des femmes contemporaines. Ce travail sur le consentement m'entraîne, désormais, dans la pensée du lien, du mouvement de l'un vers l'autre des êtres, de chacun des êtres que nous sommes. Par là commence, ainsi, la construction d'un monde. »

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782021378436

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    13.1 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    163 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Geneviève Fraisse

Geneviève Fraisse, philosophe et directrice de recherche émérite au CNRS, a publié de nombreux ouvrages sur la pensée féministe. Elle a occupé la fonction de déléguée interministérielle aux droits des femmes auprès du Premier Ministre (1997-1998), ainsi que celle de députée européenne (1999-2004). Elle est membre du programme PRESAGE/Sciences Po.

empty