/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Le mot de l'éditeur : En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est de choisir, d'accoucher, de promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l'égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d'un inconnu : Albert Camus. Charlot ...exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres c'est aussi la sacrifier aux aléas de l'infortune et de l'Histoire. En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre un local poussiéreux, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

Grand format - 17.00 €

En stock dans 364 librairies Réserver en librairie

Les Pertuis (St-Pierre d'Oléron) - 24.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Les Pertuis

C’est un plaisir de retrouver Kaouther Adimi pour cette rentrée littéraire. Edmond Charlot est la figure centrale de ce récit, en 1935 il a ouvert une librairie à Alger et publié le premier roman d’Albert Camus, alors totalement inconnu. Il nous raconte son histoire à travers un journal intime fictif.

En 2017, le jeune Ryad doit faire place nette, il ne doit plus rien rester de la librairie. Mais ce n’est pas si simple, Abdallah ne le laissera pas repartir sans lui avoir conté l’histoire de ce lieu incroyable. Entre passé et présent nous découvrons Alger et son histoire. L’auteure utilise des phrases courtes, incisives, pour nous décrire les atrocités commises au nom de la France. Un texte puissant et d’une grande intelligence à découvrir absolument !

Librairie Durance (Nantes) - Prix Renaudot des Lycéens 2017

.

Librairie Le Failler (RENNES) - Librairie Le Failler vous conseille

« Dès votre arrivée à Alger, il vous faudra prendre les rues en pente, les monter puis les descendre (…) Vous parviendrez enfin rue Hamani, l'ex-rue Charras. Vous chercherez le 2 bis que vous aurez du mal à trouver (…) Vous serez face à une inscription sur une vitrine : Un homme qui lit en vaut deux. Face à l'Histoire, la grande, celle qui a bouleversé ce monde mais aussi la petite, celle d'un homme, Edmond Charlot, qui, en 1936, âgé de vingt et un ans ouvrit la librairie de prêt Les Vraies Richesses. »



Merci à Kaouther Adimi d'avoir écrit ce livre. Parce qu'on y apprend des choses belles ou tragiques, de celles qui ne devraient pas sortir des mémoires. Parce qu'il met en lumière Edmond Charlot qui joua un rôle immense dans l'histoire de notre littérature contemporaine.



Peu argenté mais déterminé, le jeune Algérois décide d'ouvrir une librairie de prêt inspirée par celle d'Adrienne Monnier qu'il a visitée lors de son séjour parisien. Il sera aussi éditeur et, pourquoi pas, galeriste. Giono, dont il admire tant les textes, l'autorise à l'appeler Les Vraies Richesses. Commence alors dans le petit local de la rue Charras, à Alger, une aventure intellectuelle et humaine incroyable qui se terminera dans le feu provoqué par une bombe en 1961. Une tragédie dans laquelle Edmond Charlot "perdra les notes de lecture de Camus, ma correspondance avec Gide, Amrouche et les autres. Des milliers de livres, de documents, de photos et de manuscrits soufflés. (…) Une vie entière réduite en gravas". Albert Camus, Emmanuel Roblès,  Jules Roy, Albert Cossery... Leurs premiers textes furent édités par Edmond Charlot. Homme de conviction, il n'hésitera pas en 1943 à imprimer Le Silence de la mer  édité clandestinement l'année précédente par les Éditions de Minuit. Les 20 000 exemplaires seront vendus dans la semaine. La littérature, la culture méditerranéenne et l'amitié seront les maître-mots de ce grand éditeur que rien, arrestation, attentats, trahisons, faillites... ne découragea jamais et qui mourut  à Pézenas en 2004.



C'est par le biais de la fiction que Kaouther Adimi nous raconte la vie passionnante de Edmond Charlot et l'histoire de l'Algérie. Un pays, - mais est-il le seul ? -, où le mot culture n'est même pas un gros mot puisqu'il devient obsolète...



Alors, contrairement à Ryad chargé de vider, jeter et repeindre les Vraies Richesses, troublé mais hermétique aux récits du vieil Abdallah, ouvrez votre cœur à cette vigie, dernier gardien du temple, et je vous assure que votre lecture sera aussi enrichissante qu'émouvante.



Charlot fut un peu notre créateur à tous, tout au moins notre médecin accoucheur. Il nous a inventés ( peut-être même Camus ) engendrés, façonnés, cajolés, réprimandés parfois, encouragés toujours, complimentés au-delà de ce que nous valions (…). Par moments, il m'arrive de me demander si nous avons été assez dignes de lui.



Jules Roy.

Vivement Dimanche (LYON) - Vivement Dimanche vous conseille

Découvrez le personnage attachant d'Edmond Charlot, qui concevait son métier de libraire/éditeur avant tout come une histoire d'amitié. Il a découvert Camus, Vercors, Emmanuel Roblès...

Ecriture (Chabeuil) - Les Vraies Richesses

Une belle découverte : l'aventure littéraire du libraire éditeur Edmond Charlot et de sa minuscule et atypique librairie " Les Vraies Richesses ".

On y croise Camus, Bosco et Giono, le soleil d'Alger et la richesse des mots, la petite et la grande Histoire. On rencontre un étudiant un peu paumé, chargé de vider ces lieux de nos jours, sous l'étrange surveillance du vieil Abdallah, le gardien des livres. 

Splendide déclaration d'amour aux livres et à ce qu'ils nous apportent.

Autres informations

  • EAN 9782021373806
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 224 pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 274 g
  • Distributeur Interforum

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty