Kafka ; poète de la honte

Traduction NICOLAS WEILL  - Langue d'origine : ANGLAIS

Over...

Dans une enquête qui tient à la fois de l'essai biographique et littéraire, Saul Friedländer sort de sa spécialité pour chercher la clef la plus propre à ouvrir les portes de l'oeuvre de Franz Kafka. L'auteur de La Métamorphose n'est évidemment pas un inconnu pour le grand historien de la Shoah, dont le milieu d'origine pragois est, à une génération près, celui de l'écrivain. L'historien révèle ici sa profonde connaissance de son oeuvre comme du dernier état de la critique.
Prenant délibérément à contre-pied la biographie-hagiographie de Max Brod (1945), l'ami et exécuteur testamentaire de Kafka, Saul Friedländer plaide pour une lecture non censurée du texte. Il écarte toutes les interprétations qui tendent à faire de Kafka un mystique caché, un prophète du malheur et des catastrophes à venir. Kafka était, dit-il, un poète qui " suivait des rêves ". Prenant appui sur d'abondantes citations de ses écrits, il met l'accent sur le sentiment de honte sexuelle et de culpabilité qui a étreint l'homme tout au long de son existence, nourri par des obsessions lancinantes, la haine du corps, l'attirance pour les hommes et le sadomasochisme.
Cette entreprise d'interprétation audacieuse, qui sera sûrement discutée, est aussi l'une des meilleures invitations à lire et à relire l'un des plus grands écrivains du XXe siècle.



Genres : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • ISBN

    9782021122343

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    256 Pagina's

  • lengte

    20.5 cm

  • breedte

    14 cm

  • dikte

    2 cm

  • Bestandsgrootte

    332 g

  • Verdeler

    Mds

  • Formaat

    Grand format

Bijkomende informatie : Ingenaaid  

Saul Friedländer

Saül Friedländer est un historien franco-israélien. Spécialiste de la shoah et du nazisme, il est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Hitler et les Etats-Unis, 1934-1941 (Seuil, 1966), Pie XII et le IIIème Reich (Seuil, 1964), Réfexion sur l'avenir de l'Israël (1969), Reflets du nazisme (1982), Quand vient le souvenir (1998).Il a codirigé, avec Elie Barnavi, Les Juifs et le XX ème siècle, puis Dictionnaire critique (Calmann-Lévy, 2000). En 2007, il a reçu le Prix de la Paix, décerné par les libraires allemands. Les années d'extermination - 1939/1945, second volet de L'Allemagne nazie et les juifs, publié chez HarperCollins et au Seuil, a reçu Le Prix Pulitzer de la catégorie documents, en 2008.

empty