La marche de Radetzky La marche de Radetzky
La marche de Radetzky La marche de Radetzky
 / 

La marche de Radetzky

Traduction BLANCHE GIDON  - Langue d'origine : ALLEMAND (AUTRICHE)

À propos

Plus qu'un roman historique, La Marche de Radetsky est avant tout celui d'une famille. Chroniqueur du quotidien par excellence, Roth s'attache à illustrer l'inéluctable désagrégation de l'Autriche-Hongrie à travers la destinée de trois générations de von Trotta, trois hommes distants et pourtant attachants. Le premier, héros de la bataille de Solferino où il sauva la vie du jeune empereur François-Joseph (ce qui lui valut l'anoblissement de sa lignée d'humble origine slovène et qui lia à jamais le destin de sa famille à celui de la Maison Habsbourg), son fils devenu préfet de l'Empire, et son petit-fils, officier de l'armée impériale qui vivra les derniers soubresauts du règne et les premiers jours de la Première Guerre mondiale. La lente décomposition de la société autrichienne et de l'ordre de cet empire cosmopolite qu'évoque avec mélancolie Joseph Roth, s'accompagne de la disparition d'un univers pluriculturel étonnant où mondes slave et germanique, judaïsme et catholicisme coexistaient. Ainsi, le leitmotiv musical du roman, la Marche de Radetsky, marche militaire aux accents joyeux composée par Johann Strauss père en l'honneur du maréchal Radetsky von Radetz entré triomphalement dans Milan en mars 1848 après l'écrasement de l'insurrection italienne en Lombardie-Vénétie, devient sous la plume de l'auteur autrichien une marche funèbre qui scande l'inexorable déclin de la monarchie austro-hongroise.

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782021114263

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    378 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Joseph Roth

Joseph Roth, né en Galicie austro-hongroise en 1894, de parents juifs, mène parallèlement à sa carrière de journaliste à Vienne, Berlin, Francfort, Paris celle de romancier et nouvelliste. Opposant de la première heure au national-socialisme, Roth quitte l'Allemagne dès janvier 1933 pour venir s'installer à Paris où il meurt en 1939.ÿÿIl laisse à sa mort une oeuvre importante, dont La Rébellion, Tarabas, La Crypte des capucins et La Marche de Radetzky, disponibles en Points.

empty