avoir 20 ans en politique avoir 20 ans en politique
avoir 20 ans en politique
avoir 20 ans en politique
 / 

avoir 20 ans en politique

À propos

Les jeunes sont-ils dépolitisés Cette interrogation revient comme une antienne. Lorsque la jeunesse se montre silencieuse ou en retrait de la scène politique, ce constat trouve sa pleine justification. Lorsque la jeunesse s'exprime, manifeste et se fait entendre, comme en 2006 lors de la bataille contre le CPE, elle est l'objet de commentaires, pas toujours bien intentionnés. Ainsi la jeunesse est-elle toujours soumise à  la suspicion, considérée à  l'aune de la génération 68, érigée en modèle du genre, ce qui en soi est contestable. A la veille des élections régionales de mars 2010, Anne Muxel a cherché à  comprendre ce que cachait cette prétendue dépolitisation, que la réalité vient épisodiquement démentir. Aussi c'est un diagnostic fait souvent à  l'emporte pièces que cet ouvrage nuance. Fondé sur une large enquête, il montre que l'engagement politique des jeunes s'inscrit dans la négociation que toute génération nouvelle doit faire, d'une part, avec la culture politique dont elle hérite et, d'autre part, avec les conditions d'expériences propres à  la conjoncture historique et politique dans laquelle elle prend place. La politisation de la jeunesse se construit donc à  partir de cette double dynamique de l'héritage et de l'expérimentation.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9782021002522

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    237 Pages

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    246 g

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Anne Muxel

Anne Muxel est directrice de recherche CNRS au Centre de recherches politiques
(CEVIPOF/Sciences Po).Elle a notamment dirigé La politique au fil de l'âge (Presses de
Sciences Po, 2011) et La vie privée des convictions (Presses de Sciences Po, 2013).

empty