Dans ma maison sous terre

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

Dans ma maison sous terre

Dans un cimetière, la narratrice échange avec son interlocuteur, Théophile. Il l'invite à tourner la page, mais non, elle attend la réalisation de son plus cher voeu : que sa grand-mère crève. Cette grand-mère qui a organisé le grand mensonge familial aux conséquences tragiques : l'assassinat, le 30 juin 1983, de sa mère par son père devant les yeux de la fillette, qui n'avait alors que dix ans. Un an plus tard, le père, Sylvain Abdallah se suicide (son frère, Georges Ibrahim Abdallah, fondateur de la Fraction armée révolutionnaire libanaise, sera arrêté en octobre 1984 à Lyon pour actes terroristes). En 2004 : Chloé apprend que Sylvain n'était pas son père. Elle avait été conçue en juin, et Sylvain n'était apparu qu'en juillet. On avait développé la fiction familiale d'une enfant prématurée.L'auteur, dès lors, se livre à des hypothèses, le viol de la mère par un étudiant en médecine à Beyrouth et une tentative ratée d'avortement, toutes sortes d'explications possibles sur l'origine et sur les motivations du " père ", sur son rejet par la famille de la mère. Chloé Delaume mêle l'obsession litanique de la haine contre la grand-mère au remugle des souvenirs personnels de cette enfance chaotique et terrible. Un cinglant " roman familial " qui croise à la fois l'Histoire et le tragique.

  • EAN 9782020983020
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 204 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 276 g
  • Distributeur Interforum

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Chloé Delaume

Chloé Delaume est née à Paris en 1973. Elle a notamment publié Les mouflettes d'Atropos (Farrago, 2000), Le cri du sablier (Farrago/Léo Scheer; Prix Décembre 2001), Corpus Simsi (Léo Scheer, 2003) et Les juins ont tous la même peau (La Chasse au Snark, 2005). Elle a rejoint les éditions Verticales en 2004 avec Certainement pas.

empty